Société

Feria de la Madeleine 2014 : en avant les cartels !

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne samedi 12 avril 2014 à 14:39

Le public devant les arènes de Plumaçon
Le public devant les arènes de Plumaçon © Radio France

Opposition Morante-Manzanares pour débuter, Fandiño deux fois, Victorino Martin et Miura pour conclure, gala annoncé.

►►► Madeleine 2014, le dossier France Bleu

Les corridas de la feria de la Madeleine 2014 du 16 au 20 juillet  révélées hier samedi en public au cœur des arènes du Plumaçon à Mont- de-Marsan. Comme d’hab cinq corridas, une novillada piquée, une sans picador et une corrida portugaise. L’essentiel étant mis comme de coutume depuis cinq saisons sur la présentation des élevages.

Le montage est malin, très malin, ô comme il est malin ! On débute par une corrida de super stars. Morante de la Puebla et Manzanares sur des toros de Zalduendo par Domecq. De l’hyper luxe ! La voie royale. L’avenue Montaigne du "toreo" . Bayreuth et la Fenice réunis versionmuletas de soie et capes de percale. Troisième homme, le local de service, Thomas Dufau qui joue lui une grande partie de son avenir sur cette seule course. Si ça le fait, ce peut être un feu d’artifice avant l’heure et un lancement de feria exceptionnel.

Et si l’ouverture fracasse, ce qui peut malheureusement arriver avec des cartels de ce type, telluriques mais incertains, le final est monté pour rattraper le début. Car la suite ce sont qutre corridas qui montent crescendo en intensité quant à la présentation des toros. Un affrontement Juli-Fandiño arbitré par le très fin torero estremeño Antonio Ferrera sur les pupilles de La Quinta. Deux matadors, deux hommes aussi que tout oppose et qui ne peuvent pas se piffer. Fandiño encore, seul matador doublé, le lendemain avec Padilla le pirate héroïque et Adame le mexicain gourmant sur mix de Fuente Ymbro et de El Tajo- La Reina pour ce qui est des cornus.

Les deux dernières courses sont des estampes : Victorino Martin pour Urdiales, torero de la Rioja inédit au Pulmaçon qui y fêtera ses 15 ans d’alternative, Manuel Escribano et Alberto Aguilar, deux jeunes bretteurs en verve. Miura enfin en conclusion pour Rafaelillo, Robleño et Castaño. Affaire de spécialistes, on est sur du très sérieux, de l’authentique et de l’étique, matadors guerriers qui sont là pour faire briller et toréer l’excellence en matière de bétail. ajoutons à cela une novillada piquée le 19 juillet qui annonce les toros de Camino de Santiago de l’éleveur gersois Jean-Louis Darré pour très probablement un duo franco-gascon Clément Dubec "Clemente"  et Louis Husson.

Du 16 au 20 juillet, la Feria de la Madeleine.
Madeleine 2014, le dossier France BleuCallejon - Madeleine 2014, les corridas en direct /node/12926c1b-05aa-11e4-a580-005056a87fa3

Partager sur :