Société DOSSIER : Feria de Dax 2016

Féria réussie à Dax, exemple au bar du Palais

Par Christophe Van Veen et Clément Guerre, France Bleu Gascogne lundi 15 août 2016 à 18:23

Le risque attentat oublié à Dax ? En tout cas beaucoup de monde dans les rues et dans les bars
Le risque attentat oublié à Dax ? En tout cas beaucoup de monde dans les rues et dans les bars © Radio France - image d'illustration

Pour mesurer le succès de cette féria 2016, rendez-vous avec les nouveaux propriétaires du bar du Palais. Ils ont vécu leur première féria à Dax (Landes). Ils redoutaient l'effet attentat. Finalement, il ont eu plus de monde que l'an passé.

Pour mesurer l'affluence à Dax cette année à la féria, on s'est rendu au Bar du Palais, face à la mairie, près du Palais de Justice. Le bar vient d'être repris par Michel, Françoise et leur fils Benjamin, une famille originaire de Metz en Lorraine. Ils n'avaient aucun repaire pour leur première féria et n'ont pas été déçus.

Le risque attentat oublié à Dax

Cette famille de restaurateurs redoutait "l'effet attentat" et le manque de monde comme on a pu le voir à Bayonne. Mais le bar du Palais a finalement mieux travaillé que l'an dernier. Fatigué mais heureux, le patron du bar se dit satisfait. "Même si j'ai beaucoup stressé avant, je suis fier de moi" dit Michel.

500 couverts le dimanche c'est beau — Michel le patron du bar

Pour le patron de ce bar, si les fêtes de Mont-de-Marsan ou de Bayonne ont souffert de la menace terroriste à cause des récents attentats, "à Dax ça s'est très bien passé". Michel explique avoir oublié les mauvaises choses pour se faire plaisir "on attend avec impatience la féria de 2017.

Pour résumer : Grosse ambiance

Ces centaines de signatures des festayres, un souvenir de la féria 2016 pour Michel et sa famille - Radio France
Ces centaines de signatures des festayres, un souvenir de la féria 2016 pour Michel et sa famille © Radio France - Christophe Van Veen

Michel et sa famille découvraient l'ambiance du sud-ouest et ce qui leur plait c'est que ce n'est pas agressif. "A peine un peu bête de temps en temps" à cause de l’alcool. Un soir, un groupe de rugbymans l'ont soulevé jusqu'au plafond pour lui faire découvrir "le saut de touche".

Un souvenir que je vais garder longtemps — Michel du bar du Palais

Comme le bar a aussi mis à disposition de grands tableaux en bois "spécial dédicace" pour les festayres. En plus de la bonne fréquentation dans son bar, Michel garde un très beau souvenir de cette féria 2016.

Fatigué mais fier de sa première féria, Michel en garde le plus beau des souvenirs avec ce tableau - Radio France
Fatigué mais fier de sa première féria, Michel en garde le plus beau des souvenirs avec ce tableau © Radio France - Christophe Van Veen

Bilan de la féria de Dax avec un restaurateur du centre ville