Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ferme des 1000 vaches : les opposants plutôt satisfaits de leur réunion au ministère de l'Agriculture

-
Par , France Bleu Picardie

A l'issue de la réunion au ministère de l'Agriculture à Paris, les opposants à la ferme dite des 1.000 vaches, se disent plutôt satisfaits. L'Etat s'engage à soumettre le promoteur à une enquête publique, s'il demande à passer des 500 vaches autorisés à un millier de bêtes.

Les premières vaches sont arrivées dans la nuit de vendredi à samedi à Drucat
Les premières vaches sont arrivées dans la nuit de vendredi à samedi à Drucat © Maxppp

Les opposants à la ferme dite des 1.000 vaches sont ressortis mardi plutôt satisfaits de leur réunion au Ministère de l'Agriculture. L'Etat assure dans un communiqué que l'exploitant devra se soumettre à une enquête publique, s'ils veulent passer des 500 vaches aujourd'hui autorisées à 1.000 vaches. En dessous de 900 vaches, c'est la préfecture de la Somme qui prendra la décision seule, au regard de l'impact sur l'environnement et la santé. 

Laurent Pinatel, le porte parole de la Confédération Paysanne, Michel Kfoury, le président de Novissen, une association qui lutte contre la ferme géante, ont été reçus par le directeur de cabinet du ministre Stéphane Le Foll.

Michel Ramery, le promoteur du projet, a également participé à cette réunion. Il a confirmé son intention d'étendre son troupeau à 1.000 vaches, mais il s'est engagé à diviser par deux la puissance de son méthaniseur et à n'utiliser que du lisier pour produire de l'énergie. 

Vers une levée du blocage de la ferme

Depuis l'arrivée des 150 premières vaches sur l'exploitation à Drucat, près d'Abbeville, dans la nuit de vendredi à samedi, les opposants bloquent l'accès au site. Un camion citerne a pu entrer lundi après midi pour la collecte du lait. Mais les gendarmes ont du déloger les militants qui s'étaient allongés devant. Après la réunion au ministère, le blocage devrait être levé dans les prochaines heures. 

En visite au salon international des productions animales à Rennes, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a reconnu mardi matin qu'il n'y avait pas de moyen direct pour empêcher la ferme de passer de 500 à 1.000 vaches. Mais il a affirmé qu'il serait intransigeant sur le respect des règles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess