Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Déménagement de la Fnac: les commerçants et libraires stéphanois inquiets pour le centre-ville

mercredi 4 mai 2016 à 19:55 Par Mahauld Granier, France Bleu Saint-Étienne Loire

La direction de la Fnac de Saint-Étienne a annoncé à ses salariés le déménagement du magasin. Une nouvelle difficile à avaler pour les commerçants qui se sont installés autour de l'enseigne culturelle.

La FNAC dans la galerie Dorian, à Saint-Étienne
La FNAC dans la galerie Dorian, à Saint-Étienne © Radio France - Mahauld GRANIER

Saint-Étienne, France

La fermeture de la Fnac dans le centre-ville stéphanois devrait être effective d'ici mars 2017. Les habitants sont les premiers déçus, mais ils ne sont pas les seuls. Commerçants et libraires sont eux aussi, globalement, atteints par cette fermeture.

Baisse de fréquentation

Pour les commerçants, l'enjeu est très simple. La galerie Dorian et la rue Louis Braille, piétonne, sont des espaces sur lesquels la Fnac exerce une influence forte. Les passants s'arrêtent boire un café après leurs achats, ou en profitent justement pour en faire d'autres. "La Fnac rend la rue vivante", explique Victoria, patronne du restaurant du même nom juste à la sortie de la galerie.

Reportage avec des commerçants proches de la galerie Dorian

Reportage près de la galerie Dorian

Conclusion : la Fnac part... et le coin de rue en prend un coup. De plus, la boutique de 1600 m² n'est pas la première à voir ses locataires partir. Dans la galerie Dorian, au moins quatre autres espaces sont vides selon l'une des responsables de Sainté Ville.

Moins d'attractivité culturelle

Pour les libraires, l'argument est différent. Ils ne se ravissent pas non plus de cette fermeture, et pour cause. D'une part, ils y voient une fois de plus un recul pour le centre stéphanois, notamment en terme d'offre culturelle. "Quand un client n'a pas ce qu'il trouve à la FNAC, il vient chez nous." et maintenant il ne viendra plus du tout. Telle est la crainte des libraires du centre.

Denis Vernet, directeur de la Librairie de Paris, se désole de cette fermeture

Loin d'être des concurrents, au contraire, la concentration de librairies en centre-ville créaient une forme d'émulation que Denis Vernet, le directeur de la Librairie de Paris, regrette.

Reportage avec des libraires dans le centre stéphanois

Reportage avec les libraires du centre stéphanois