Société

Fermeture de la prison de La Santé pour cause de travaux

Par Martine Bréson, France Bleu Paris lundi 21 juillet 2014 à 15:04

La maison d’arrêt de La Santé, a fermé hier dimanche. Les 60 derniers détenus ont été transférés vers le centre pénitentiaire d’Orléans-Saran (Loiret). La fermeture de la célèbre prison, située dans le XIVème arrondissement de la capitale, est provisoire. Les travaux devraient être terminés en 2019.

Depuis la mi-janvier, La Santé est l’un des plus vieux établissements pénitentiaires français . Construite en plein Paris dans la rue qui lui a donné son nom, elle doit être entièrement rénovée . Les travaux devraient commencer au cours du premier semestre 2015. Depuis la mi janvier 2014 elle avait cessé d'accueillir de nouveaux détenus et commencé des transfèrements progressifs. Les travaux vont permettre de remettre en état des locaux souvent montrés du doigt pour leur vétusté . Les conditions de détention et de travail seront plus dignes. Les bâtiments rénovés permettront d’améliorer les activités. Le maintien des liens familiaux sera facilité.

Pendant toute la durée des travaux, le centre de semi liberté qui compte 100 places continuera à fonctionner. La prison recevra aussi les prévenus ou les accusés sous mandat de dépôt avant leur audience et les détenus avant comparution devant le juge d'instruction au palais de justice de Paris. Il restera aussi du personnel de surveillance à La Santé. En tout 64 personnes dont 54 surveillants sont sur place

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine , les 20 et 21 septembre prochain, la mythique prison de La Santé sera ouverte au public.

La Santé a été inaugurée en 1867 . Elle comptait 920 places. Ses locaux étaient vétustes et complètement dégradés. Elle était connue pour son quartier "VIP" qui a reçu de nombreuses personnalités comme Carlos, Bernard Tapie ou encore Maurice Papon.

Cette prison est l’un des grands chantiers pénitentiaires lancés par la ministre Chritiane Taubira . Pour une enveloppe de 800 millions d’euros La Santé à Paris comme les Baumettes à Marseilles ou Fleury-Mérogis en Essonne vont être modernisées.