Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Festival d'Avignon

Festival Avignon 2019 : odyssée(s) politique

jeudi 28 mars 2019 à 10:43 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Olivier Py invite cet été à Avignon un metteur en scène assigné à résidence en Russie, un spectacle qui conteste le pouvoir au Brésil, des témoignages sur les migrants et apatrides, la tragédie de la Méditerranée... Quelque 280 levers de rideau sont prévus du 4 au 23 juillet.

Olivier Py, directeur de la 73eme édition du Festival d'Avignon
Olivier Py, directeur de la 73eme édition du Festival d'Avignon - DR

Avignon, France

Le festival d'Avignon a révélé mercredi sa programmation pour cet été. Une programmation "très politique" selon le directeur de la 73e édition du festival. Olivier Py a voulu mettre en scène les odyssées, celle d'Homère mais aussi les odyssées des gens ordinaires face à l'histoire. Des témoignages de migrants, d'apatrides ou de victimes de l'histoire seront sur scène. Olivier Py fait aussi entendre la voix des opposants et des dissidents politiques russes, chinois ou brésiliens.

En 20 jours, 280 levers de rideaux auront lieu pour proposer 43 spectacles. Le directeur du festival souligne la présence sur les plateaux de textes de 10 auteurs ou écrivains vivants et 33 artistes qui ne sont jamais venus au festival. L'édition 2019 accueillera 33 créations pour 43 spectacles.

Jacques Weber ouvrira le festival avec un rôle de patriarche dans Architecture de Pascal Rambert. À ses côtés dans la cour d'honneur, Emmanuelle Béart, Stanislas Nordey, Denis Podalydes, Arthur Nauzyciel. La pièce n'est pas terminée mais Olivier Py a déjà lu le texte qui retrace "l'ombre du 20e siècle de 1910 à l'Anschluss avec le destin d'une famille face à l'Histoire. C'est aussi l'enfer de la famille européenne".

L'Odyssée et les odyssées au festival 2019

"L'Odyssée" sera le feuilleton gratuit chaque jour à midi avec 13 épisodes du récit d’Homère proposé par Blandine Savetier. Les textes seront interprétés par des citoyens, des comédiens amateurs d'Avignon, mais aussi une association pour réfugiés d'Avignon.

La Brésilienne Christiane Jatahy proposera son engagement écologique avec un mélange de théâtre et témoignages filmés. Le spectacle sera filmé pour questionner ensuite le destin de l'Amazonie menacé par le gouvernement de Jair Bolsonaro. "O Agora, Que Demora" ("Le Présent Qui Déborde") est tiré d'Homère.

À la Chartreuse de Villeneuve, les Néerlandais de Ontroerend Goed pour "£¥€$" . Olivier Py suggère de prononcer ce titre énigmatique "Lies, eyes" ou simplement "Livre Yen Euro Dollar". Le directeur du festival annonce "une immense salle de jeux où les spectateurs jouent eux-même avec des jetons devant les cours de la bourse". 

"Amitié", un scénario jamais tourné par Pier Paolo Pasolini sera le spectacle itinérant du Festival avec de nouveaux lieux de représentation à Lapalud ou Barbentane. 

Dissidents russe et chinois 

Olivier Py invite aussi la Chine avec trois spectacles chinois ou autour de la Chine à Avignon. Le plus spectaculaire sera "La Maison de Thé" de Lao She, mis en scène par Jinghui Meng. Olivier Py considère Lao She comme "la victime la plus emblématique de la révolution culturelle. Ce texte posthume raconte l'histoire de la Chine au début du siècle dernier".

Une autre victime politique sera au festival... mais sans y être physiquement. Le metteur en scène Kyrill Serebrennikov monte "Outside" malgré son assignation à résidence en Russie, "c'est à dire en prison chez lui dans un procès abracadabrant" assure Olivier Py. "Nous avons décidé qu'il fallait qu'il soit présent au festival par Skype, par lettre avec ses assistants. Sa création sur le photographe Ren Hang qui s'est suicidé lui aussi parce qu'il ne supportait plus le régime. La figure de ce photographe chinois fait écho à celle du dissident Serebrennikov."

Le Festival d'Avignon annonce pour cet été la mise en place d'une application Festival d'Avignon, pour être alerté des places disponibles pour les spectacles. Les lunettes de surtitrage seront également proposées pour quelques spectacles.