Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Festival des créations télévisuelles de Luchon : la 21e édition sauvée

samedi 8 septembre 2018 à 11:25 Par Théo Caubel, France Bleu Occitanie

L'avenir du festival était incertain depuis la démission de sa présidente, Claude Coret, en début de semaine. Vendredi soir, une réunion exceptionnelle s'est tenue. Elle a permis de confirmer la volonté de l'organisation de la prochaine édition en 2019.

En février 2018, le festival avait soufflé sa 20e bougie.
En février 2018, le festival avait soufflé sa 20e bougie. © Radio France

Bagnères-de-Luchon, France

Il y aura bien une nouvelle édition du festival des créations télévisuelles de Luchon, déjà prévue entre le 5 et 10 février 2019. Vendredi soir, lors d'une réunion exceptionnelle, les membres de l'association TV Comminges Pyrénées qui organise l'événement ainsi que les représentants de la région, du département et le maire de Bagnères-de-Luchon, Louis Ferré, se sont accordés sur le maintien de la 21e édition.

"L'objectif était de réunir toutes les parties prenantes afin que nous puissions dire si nous avions la volonté de poursuivre le festival. Et ça a été un oui unanime."

Aucun nom n'a été donné pour le remplacement de la présidente démissionnaire de l'association, Claude Coret. Un conseil administration exceptionnel doit se tenir dans les prochains jours, sûrement vendredi, pour trouver son successeur. Mais pour l'instant, personne n'a indiqué être intéressé pour prendre la tête de l'association.

La ville de Luchon soulagée

C'est un soulagement en tout cas à Bagnères-de-Luchon où le festival attire depuis 20 ans des stars et des touristes dans la cité thermale au mois de février.

Mais tous les problèmes ne sont pas réglés pour autant. Il manque encore 300 000€ pour boucler le budget. "Claude Coret coordonnait tout, se souvient Myriam Dutoit, vice-présidente de l'association. Et en septembre/octobre, elle bouclait le budget. Il nous manque quelqu'un qui soit capable de s'adresser aux prestataires, aux mécènes pour que nous puissions bloquer le budget."

Un futur festival hors des murs

Mais l'association souhaite désormais aller de l'avant. Elle réfléchit déjà aux nouveautés de la 21e édition. "On veut développer les actions locales et régionales, explique Serge Moati, président du festival. On voudrait que toute la ville de Luchon s'en mêle. Et on voudrait des actions décentralisées, hors des murs.

En début de semaine, la démission de Claude Coret de la présidence de l'association avait créé la surprise. Dans une lettre ouverte, elle annonçait jeter l'éponge. Elle évoquait "une incapacité physique à poursuivre le combat de la prochaine édition" et "un climat délétère de harcèlement moral et de mise en cause de [sa] personne".