Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Festivités religieuses : l’appel à la prudence de l’Eglise de Corse

-
Par , France Bleu RCFM

Si le pass sanitaire n’est pas en vigueur pour accéder aux offices religieux, le vicaire général du diocèse d’Ajaccio rappelle qu’avec la progression du variant Delta, les consignes de sécurité doivent plus que jamais être respectées dans les églises.

Eglise à Sartène / Photo d'illustration
Eglise à Sartène / Photo d'illustration © Maxppp - Caroline Blumberg

Alors que le pass sanitaire est désormais obligatoire pour entrer dans les lieux de culture pouvant accueillir plus de cinquante personnes, comme les cinémas et musées, vous n'en avez pas besoin pour assister à une messe ou un autre office religieux. 

Toutefois, en raison de la progression du variant Delta en Corse, les gestes barrières doivent plus que jamais être de rigueur au sein des bâtiments religieux. C’est ce que tient à rappeler Jean-Yves Coeroli, vicaire général du diocèse d’Ajaccio.

« Il n’y a pas de jauge en vigueur pour les enterrements, les mariages, les fêtes patronales ou les autres messes. Tout le monde peut rentrer. Mais, nous insistons de manière très forte pour que tout le monde soit masqué, et que les gens se servent du gel hydro alcoolique. Du côté de l’Eglise, nous voulons respecter toutes les mesures sanitaires. »

Un pass sanitaire obligatoire pour visiter les églises.

Petite nuance, si le pass sanitaire n’est pas exigé pour assister aux offices, il est en revanche obligatoire si un groupe de cinquante personnes ou plus souhaite visiter un édifice. C’est ce qu’a tenu à rappeler Jean-Yves Coeroli. « Si une visite est organisée dans un lieu de culte, au même que titre que dans un autre lieu culturel, il faut exiger le pass sanitaire au-delà de cinquante personnes ».

Qui alors pour effectuer les contrôles ? « Ce ne sera pas nous, les servants de l’Eglise qui le feront. La tâche incombe aux organisateurs de la visite. Cela peut-être par exemple un guide, une mairie ou encore un office de tourisme ».

Choix de la station

À venir dansDanssecondess