Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Fetch, l'entreprise de livraison de restaurants créée à Nancy ferme ses portes

lundi 23 juillet 2018 à 11:27 Par Nathalie Broutin, France Bleu Bourgogne, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Sud Lorraine

L'entreprise de livraison de restaurants à vélo Fetch, qui a vu le jour à Nancy en 2015, stoppe son activité. Une information sur le site internet de l'entreprise ce lundi 23 juillet. L'un des co-fondateurs explique sa décision sur une plate forme internet de blogs.

Fetch employait près de 300 livreurs indépendants (photo d'illustration )
Fetch employait près de 300 livreurs indépendants (photo d'illustration ) © Maxppp - Philippe Turpin

Nancy, France

"Fetch : la fin d'une aventure incroyable" c'est le titre d'un article sur la plateforme internet de blogs medium.com ce lundi 23 juillet. L'un des co-fondateurs, Jean-charles Kurdali, annonce "avec beaucoup de peine être contraint de cesser son activité " à compter de ce lundi. L'information est encore lisible sur le site internet de l'entreprise. Les dernières livraisons ont eu lieu ce dimanche 22 juillet. 

L'entreprise présente dans sept villes

C’est en 2015 que Jean Charles Kurdali et son associé Lou Chardin, deux Nancéiens, ont lancé Fetch, une entreprise de livraison de repas à domicile, repas de restaurants. Depuis, Fetch s’était bien développé et livrait dans sept villes de France Nancy, Metz, Reims, Dijon, Caen, Le Havre et Clermont-Ferrand

Vingt-cinq employés, 300 livreurs

Fetch employait 25 personnes, et travaillait avec  près de 300 livreurs indépendants, tous à vélo. Dans sa lettre Jean-Charles Kurdali, le PDG, explique les raisons de cette fermeture, en y détaillant les derniers mois. Il y fait une version courte et une version longue. 

Parmi les difficultés rencontrées par Fetch, le responsable, évoque un mauvais choix de prestataire technique en 2017 qui "a engendré d'énormes pertes financières et un retard handicapant, avec un impact direct sur la croissance, une levée de fonds compliquée voire impossible à concrétiser entre février et juin 2018, un rachat envisagé par une entreprise de livraison qui n'a pas abouti, un plan de restructuration mis en place en juillet 2018, mais pour lequel le principal actionnaire a refusé d'investir". 

La direction revendique sur son site des dizaines de milliers de clients