Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Fête foraine : la sécurité des attractions est-elle assurée?

lundi 2 avril 2018 à 20:18 Par Winny Claret, France Bleu Nord

L'enquête avance sur l'accident de manège de Neuville-sur-Saône. Une affaire qui relance la question de la sécurité des attractions. A la foire de Lille, qui a ouvert ses portes ce week-end, les mordus de sensations fortes balayent bien vite la peur de l'incident.

La question de la sécurité des manèges est relancée après l'accident de Neuville-sur-Saône, samedi.
La question de la sécurité des manèges est relancée après l'accident de Neuville-sur-Saône, samedi. © Radio France - Winny Claret

Lille, France

C'est le cas de Manon et Léa, 15 ans. Elles ont essayé le Vertical Limit, LA grosse attraction de la foire de Printemps. Un bras articulé de 40 mètres de hauteur avec une nacelle à chaque extrémité. On peut dire que ça décoiffe! A leur descente, les jeunes filles ont les yeux écarquillés.

On a eu peur que ça se décroche! On avait l'impression que la ceinture bougeait, mais bon on le fait quand-même, c'est l'adrénaline qui nous pousse." 

Tiphaine elle, n'est pas montée dans le manège, elle a préféré regardé ses amies de loin.

Je n'ai pas trop confiance, j'ai peur que le manège lâche et que l'on s'écrase

La peur de l'accident est dans toutes les têtes, mais ça ne dissuade pas amateurs de sensations fortes.  - Aucun(e)
La peur de l'accident est dans toutes les têtes, mais ça ne dissuade pas amateurs de sensations fortes. - Frank Danvers

Des craintes qu'Anthony Baillet, le propriétaire du Vertical Limit entend tous les jours. Pourtant, selon le forain, seul un accident léger s'est produit depuis qu'il s'est installé à la foire de Lille, il y a 25 ans. 

Un accident comme celui de Neuville-sur-Saône nous affecte, c'est toujours un de trop. Mais il faut savoir que c'est très rare. Les manèges sont extrêmement contrôlés, à la fois par des organismes agréés et par les mairies des villes où l'on s'installe. Sans compter l'entretien quotidien de nos attractions.

Depuis 2008, la loi relative à la sécurité des manèges rend obligatoires les contrôles techniques avant la mise en circulation de chaque manège, puis de manière périodique (chaque année ou tous les trois ans, selon le type d'attraction), par des organismes agréés par le ministère de l'Intérieur. 

Selon Pierre de Saintignon, premier adjoint à la maire de Lille chargé du dossier forain, la métropole lilloise est à la pointe de la sécurité dans ses foires et ses parcs d'attractions.

Chaque année, depuis 2006, nous sélectionnons un cabinet spécialisé pour effectuer les contrôles sur les manèges de la foire. Le cahier des charges est très stricte. On vérifie la stabilité des installations, tout ce qui est boulons, soudures, goupilles, installations électriques, tout est passé au crible.

Si les forains assurent mettre tout en oeuvre pour éviter les accidents, ils rappellent que, sur de telles machines, le risque zéro n'existe pas.