Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Les Fêtes de Bayonne 2016

Fêtes de Bayonne : le point sur la sécurité

jeudi 21 juillet 2016 à 22:47 Par Anthony Michel, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Ce jeudi soir, conférence de presse pour présenter les mesures de sécurité pendant les cinq jours des Fêtes de Bayonne qui auront lieu du mercredi 27 au dimanche 31 juillet. On fait le point.

aux Fêtes de Bayonne
aux Fêtes de Bayonne © Radio France - FF

Bayonne, France

A moins d'une semaine du début des Fêtes de Bayonne, conférence de presse en présence du maire de Bayonne Jean-René Etchegaray, du préfet des Pyrénées Atlantiques Pierre-André Durand, et du procureur de la république Samuel Vuelta Simon. Ensemble ils ont présenté le dispositif de sécurité qui encadrera les Fêtes de Bayonne.

Plus de 1000 agents

Un dispositif étoffé cette année, même si pour le préfet Pierre-André Durand, "il n'y a pas de risque précis identifié".

En charge des contrôles dans les trains et les gares, 115 agents de la Police de l'Air et des Frontières. 389 gendarmes patrouilleront notamment aux abords des autoroutes. Le dispositif compte aussi 420 fonctionnaires de police. Conséquence directe de l'état d'urgence, la mobilisation de 60 militaires de l'opération sentinelle ainsi que d'une vingtaine de réservistes.

En tout, ce sont donc un peu plus de 1000 personnes qui seront chargées de la sécurité de la ville, contre 700 l'an dernier, sans compter les 200 agents de sécurité privée qui seront en charge des entrées de la ville.

Par ailleurs, les services de secours qui comprennent les pompiers, le SAMU, la Croix Rouge mobiliseront 1300 personnes.

Moins de points d'accès au centre ville

Pour limiter les risques, le nombre de points d'accès au centre ville est réduit. Il est désormais de 4 au lieu de 7 l'an dernier. "Il s'agit de sécuriser les accès et donc limiter les accès dans le centre historique" précise le maire Jean-René Etchegaray. Des chicanes seront d'ailleurs installées devant toutes les entrées.

"On veut faire en sorte qu'un droit à la fête puisse être exercé". — Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne

Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray: "nous complétons chaque jour le dispositif"

En revanche on ne sait toujours pas si toutes les animations seront maintenues. On le saura lors de la présentation des animations... ce vendredi.