Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Fêtes de Bayonne 2019

Fêtes de Bayonne : Les forces de sécurité mobilisées

-
Par , France Bleu Pays Basque

Plusieurs centaines de milliers festayres sont attendus du mercredi 24 au dimanche 28 juillet aux Fêtes de Bayonne. Près d'un millier de policiers et agents de sécurité sont mobilisés. L'autorité judiciaire demande une vigilance particulière sur les agressions sexuelles et les vols de portables.

Cette année encore, est menée une campagne de sensibilisation contre les violences sexistes
Cette année encore, est menée une campagne de sensibilisation contre les violences sexistes © Radio France - Céline Arnal

Bayonne, France

C'est l'un des cinq plus grands événements festifs au monde. Les Fêtes de Bayonne s'ouvrent mercredi 24 juillet. Plusieurs centaines de milliers de festayres sont attendus pendant les 5 jours dans le périmètre sécurisé autour du centre-ville. Une affluence qui réclame un dispositif de sécurité conséquent, largement renforcé depuis l'attentat de Nice en 2016.

De nombreuses associations militent contre les violences sexistes pendant les Fêtes  - Radio France
De nombreuses associations militent contre les violences sexistes pendant les Fêtes © Radio France - Céline Arnal

Plus de six cents policiers mobilisés

Un dispositif présenté ce vendredi 19 juillet par les autorités préfectorales et judiciaires et la mairie de Bayonne. Comme l'an passé, ce sont plus de 600 agents de police nationaux et municipaux qui patrouilleront dans et en dehors du périmètre des Fêtes pour prévenir ou intervenir contre les violences, les incivilités - faire ses besoins sur la voie publique, en dehors des urinoirs à ciel ouvert installés spécialement, est puni de 68€ d'amende à Bayonne - ou encore les conduites dangereuses liées à l'alcoolisation.

Uriner dans les rues de Bayonne est passible de 68 euros d'amende  - Radio France
Uriner dans les rues de Bayonne est passible de 68 euros d'amende © Radio France - Céline Arnal

Au centre également de la vigilance de la police judiciaire, les violences avec armes et les agressions sexuelles restent cependant relativement marginales pour un événement de cette ampleur. "Cinq ou six affaires d'agression sexuelle à chaque Fêtes sont à déplorer", affirme le procureur de la République de Bayonne, qui salue les campagnes de prévention menées depuis plusieurs années par des associations. Des affaires souvent résolues pendant les Fêtes depuis 4 ans se félicite Samuel Vuelta-Simon. Notamment grâce aux images des 75 caméras de vidéo surveillance installées à l'année dans Bayonne.

Gare aux vols de portables

Mais les infractions les plus commises pendant les Fêtes sont les vols, et principalement de téléphones portables. Entre 200 et 400 plaintes. "On sait que, depuis de nombreuses années, des délinquants chevronnés, organisés, viennent aux Fêtes uniquement dans ce but là, explique le Procureur, pour dépouilles des festayres moins vigilants, l'alcool aidant."

Mais globalement, "les Fêtes de Bayonne se déroulent dans un climat relativement serein, sans faits graves avérés", se félicite le sous-préfet de Bayonne qui appelle malgré tout à la vigilance. Si l'attaque à la voiture-bélier reste dans un coin de la tête, Hervé Jonathan se veut malgré tout rassurant, la situation du centre-ville, enclavée, permet de clôturer et sécuriser relativement facilement le périmètre des Fêtes. Et nouveauté cette année, des BAAVA (barrière amovible anti véhicule assassin), plus légères que les plots de béton mais capables d'arrêter un véhicule de 18 tonnes, sont installées sur 3 axes.

Des plots en béton d'une tonne chacun sécurisent les entrées aux Fêtes  - Radio France
Des plots en béton d'une tonne chacun sécurisent les entrées aux Fêtes © Radio France - Céline Arnal

Fouilles aux entrées

La fouille des sacs des festayres, pour rechercher et éliminer tout objet prohibé, y compris les bouteilles en verre, sera elle assurée par 350 agents de sécurité employés par un prestataire privé.

Quant aux secours, ce sont pas moins de 90 pompiers, 30 personnels du SAMU et 180 secouristes de la Croix Rouge, sur les postes médicaux avancés dans le périmètre des Fêtes, qui sont mobilisés pendant les 5 jours

Deux millions d'euros d'investissement financés en partie par les Pass'Fêtes

Pour la Ville de Bayonne, exemptée encore cette année de devoir payer la mobilisation des CRS pendant l’événement au titre de la loi Collomb (qui s'applique pour les événements payants), le dispositif global de sécurité et ses frais annexes représente un investissement conséquent de 2 millions d'euros. 

Il est en partie financé par l'entrée payante du vendredi matin au dimanche soir (gratuit pour tous les mercredi et jeudi et pour les Bayonnais pendant les 5 jours). Elle est reconduite pour la deuxième année. En 2018, près de 168.000 Pass'Fêtes ont été vendus, rapportant à la Ville de Bayonne 1,3M d'euros. Cette année, 35.000 sésames ont déjà été écoulés, mais le gros des ventes se fait directement aux caisses à l'entrée du périmètre payant.