Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Fêtes de la Madeleine 2018

Fêtes de la Madeleine 2018 : cinq choses à savoir

mercredi 11 juillet 2018 à 15:23 Par Oanna Favennec, France Bleu Gascogne

Où se garer ? Où camper ? Quelle sécurité ? Comment accéder aux fêtes ? France Bleu vous a résumé cinq choses à savoir pour passer de bonnes fêtes à Mont-de-Marsan du 18 au 22 juillet.

Les fêtes de la Madeleine (illustration).
Les fêtes de la Madeleine (illustration). © Maxppp - MaxPPP

Mont-de-Marsan, France

Mont-de-Marsan s’apprête à accueillir plusieurs centaines de milliers de festayres en bleu et blanc entre le 18 et le 22 juillet.  À l’inverse des Fêtes de Bayonne, qui ont opté pour trois jours d’accès payant, les fêtes montoises restent gratuites. Mais où se trouvent les parkings ? Quel dispositif de sécurité est prévu ? France Bleu vous dit tout.   

Des fêtes sous haute surveillance   

Plus de 630 personnes par jour seront mobilisées pendant ces cinq jours (gendarmes, policiers municipaux et nationaux, CRS, pompiers, vigiles, secouristes...), soit 3150 sur l'ensemble des fêtes. C’est 120 personnes de plus par jour que l’année dernière. À cela s'ajoutent environ 200 agents des services techniques de la ville.  

Un important dispositif de vidéosurveillance est également mis ne place. Comme l’année dernière, le dispositif SARISE (Système Autonome de Retransmission d'Image pour la Sécurisation d'Evénements) est utilisé. Ce système de vidéo-surveillance mobile est piloté par des CRS. Il s'agit d'appareils à très haute définition, avec vision à 360 degrés, que les CRS installent sur des axes jugés sensibles, et qui ne sont pas couverts les caméras déjà en place.   

Un périmètre de sécurité "assoupli"   

Un périmètre de sécurité, quasiment le même que l’année dernière, est mis en place sur tout le centre-ville, qui est totalement piéton à partir de 10h. La grande nouveauté, cette année par rapport à l’année dernière, c’est qu’entre 6h et 10h, tout le monde pourra y accéder en voiture pour que la contrainte soit un peu moins lourde pour les riverains. L’année dernière, il fallait disposer d’un laisser-passer.  

Attention, après 10h, direction la fourrière pour tout véhicule qui serait resté dans le périmètre "Notre objectif est d’éviter tout risque avec un véhicule dont on ne connait pas l’origine et qui pourrait présenter un danger", explique Frédéric Périssat, le préfet des Landes, deux ans après l’attentat de Nice.  

En cas d'extrême urgence (intervention d'un plombier par exemple, fuite de gaz, ou urgence médicale...), il faudra appeler le commissariat pour obtenir une autorisation.   

Où camper ? 

Pour la deuxième année, le camping sauvage est interdit. Finies les tentes plantées sur les berges de la Midouze. Si vous voulez camper, il faudra aller au parc de Nahuques. Pas de panique, la mairie a vu plus grand que l’année dernière, pour éviter de se laisser déborder, et a prévu une capacité d’accueil de 5.000 tentes. 10 vigiles patrouilleront 24h/24. Le prix a doublé par rapport à l’année dernière : le forfait valable pendant les cinq jours pour planter sa tente est de 10 euros, navette comprise.   

Comment accéder aux fêtes ?   

Les parkings relais 

4 parkings relais sont prévus, gratuits et surveillés 

  • ­­Base de loisirs du Marsan (Ménasse-route de Bayonne)
  • Pôle culturel du Marsan (Saint-Pierre-du-Mont)
  • Lycée Jean Cassaigne (route de Grenade/Pau)
  • Lycée Frédéric Estève (direction Agen)­

Les navettes 

Elles circulent en continu de 12h à 4h30 du matin (3h30 le mercredi et le dimanche). Prix : 1 euro aller-retour, 4 euros le Bracelets Pass’Madeleine (aller-retours illimités). 

  • Ligne P1 : Centre pénitentiaire > P+R Lycée Estève > Pémégnan > Étang Lumo > Maumus > Majot > Camping de Nahuques > La Hiroire > Paul Lacôme > Pôle de correspondances
  • Ligne P2 :  Pôle de correspondances > Lascoumes > La Moustey > EREA > La Tuilerie > Parking Hôtels Mont Alma > P+R Lycée Jean Cassaigne > Saules > Pôle de correspondances
  • Ligne P3 : P+R Base de loisirs du Marsan (Menasse) > P+R Pôle culturel du Marsan > Mairie      Saint-Pierre > Chambrelent > G. Stephenson > Floralies > Pôle de correspondances­

Les parkings 

  • Cette année, le parking du Midou (309 places sur deux niveaux enterrés) est accessible, par l’allée Raymond-Farbos, car il est sorti du périmètre de sécurité. Le prix : forfait à 6€ par jour­, forfait semaine à 22€.    
  • Le parking St-Roch (289 places sur trois niveaux aériens) est également ouvert (accès par la place Saint-Roch, la rue Martinon et les allées Brouchet), mais accessible seulement de 6h à10h pendant les cinq jours.   

Vivez la Madeleine avec France Bleu Gascogne 

Pendant ces cinq jours, France Bleu Gascogne vous fait vivre les meilleurs moments des fêtes, grâce à des émissions spéciales.

  • Du mercredi au dimanche, 12h : Callejon avec Pierre-Albert Blain 
  • Mercredi, jeudi, vendredi, 16h-18h, émission en direct du campo des Ferias, avec Tomasz Ryba 
  • Mercredi au dimanche à partir de 18h : la corrida du jour en intégralité, commentée par Pierre-Albert Blain et Julien Lescarret.