Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Au cimetière de Colleville-sur-Mer, hommage aux soldats américains

dimanche 27 mai 2018 à 20:03 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

En présence de vétérans de la Seconde Guerre mondiale, le Memorial Day a été célébré dimanche 27 mai en l'honneur des soldats américains tombés au combat, durant toutes les guerres menées par les Etats-Unis.

Une cérémonie en présence d'officiels américains pour rendre hommage aux soldats morts au combat.
Une cérémonie en présence d'officiels américains pour rendre hommage aux soldats morts au combat. © Radio France - Jean-Baptiste Menanteau

Colleville-sur-Mer, France

"Ici peut-être plus qu'ailleurs, la terre porte les empreintes de son histoire. Comme des anges gardant les lieux, les croix de marbre blanc, témoins d'un douloureux passé, se dressent dans nos cimetières. La Normandie se souvient et ne saurait oublier. Jamais." Les mots sont ceux de Patrick Thomines, le maire de Colleville-sur-Mer, pour le Memorial Day, dimanche 27 mai, au cimetière américain. 

Outre-Atlantique, le Memorial Day est traditionnellement célébré le dernier lundi du mois de mai, en l'honneur des soldats américains tombés au combat, toutes guerres confondues. Aux Etats-Unis, les tombes seront donc fleuries lundi 28 mai. En attendant, de nombreux américains figuraient parmi les 600 spectateurs pour cette cérémonie. 

Invité de marque

Des festivités auxquelles a assisté Charles Norman Shay, 93 ans, vétéran de la Seconde Guerre mondiale. D'origine indienne, l'ancien secouriste a pris part au débarquement, en première ligne, en tant que secouriste dans la "1st Infantry Division", la première division d'infanterie américaine. "Moins de 15% de la première vague" d'américains débarqués en Normandie a survécu, rappelle René Huard, maître de cérémonie de l'association américaine du Memorial Day.  

D'autres vétérans américains avaient fait le déplacement, mais les rangs étaient "_très clairsemés_, donc il sera important de marquer le 75ème anniversaire du Débarquement, l'an prochain", a estimé René Huard. "Lest we forget, en anglais, qu'on se souvienne", souligne-t-il.