Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vélo à Clermont-Ferrand : les cyclistes de la métropole s'interrogent sur l'aménagement des voies

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Deux associations locales signent une tribune dans laquelle elles dénoncent la "lenteur" de la mise en place du schéma cyclable métropolitain signé il y a un an et demi. Elles disent ne pas voir de changements réels sur les voies de circulation.

(Illustration)
(Illustration) © Radio France - Aurélien Accart

Clermont-Ferrand, France

La mise en place du schéma cyclable métropolitain est-elle trop lente ? C'est le constat que font deux associations locales, "Vélocité 63" et "Tous à deux roues".  

Dans une tribune publiée sur internet, elles dénoncent la "lenteur" de la mise en place des infrastructures pour le vélo, de la sécurisation des voies de la métropole clermontoise. Selon elles, ce schéma, signé en avril 2018, n'a permis, pour l'instant, que "quelques travaux de peinture ou de signalisation".  

Aujourd'hui un grand nombre d'habitants de la métropole ont envie de se mettre au vélo pour leurs déplacements quotidiens, c'est ce que laissent penser différents sondages. "Ils se mettraient bien plus au vélo si les voies étaient plus sûres" insiste Serge Fabbro, président de Vélo Cité 63, qui a participé à l'élaboration de ce schéma. "Aujourd'hui le compte n'y est pas et on s'interroge" ajoute ce militant.

Des études de faisabilité qui prennent du temps

Contactée, l'élue en charge de la transition écologique à la métropole, Odile Vignal, comprend l'impatience des associations et concède que la mise en place de ce schéma prend du temps : "de nombreuses études ont été lancées, des analyses techniques et précises sur l'aménagement des voies, cela prend du temps" répond l'élue écologiste. 

Odile Vignal qui se veut rassurante : "nous sommes toujours bien déterminés pour mener à bien cette révolution douce. Il faut aujourd'hui repenser nos habitudes et notre volonté est bien de parvenir à changer ces modes de déplacement". 

L'élue rappelle qu'au moins 30 millions d'euros seront consacrés à ce schéma, dont 2,5 débloqués dès l'année prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu