Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cybersécurité : "il faut avoir conscience des risques et des avantages de notre transformation numérique"

-
Par , France Bleu Nord

Le 12e forum international de la cybersécurité ouvre ses portes ce mardi à Lille Grand Palais. 10.000 visiteurs et des exposants venus de plus 80 pays doivent prendre part à cette manifestation autour du thème " replacer l'humain au cœur de la cybersécurité".

Benoit Grunemwald, spécialiste en cybersécurité
Benoit Grunemwald, spécialiste en cybersécurité © Radio France

Invité de France Bleu Nord, Benoit Grunemwald, directeur des opérations chez ESET évoquait les dangers des smartphones et autres objets connectés qui nous entourent désormais. 

Aujourd'hui, l'important est de protéger ses données personnelles, pour éviter par exemple le cyber-harcèlement. "Les pirates sont des entreprises comme les autres, précise l'expert, des individus qui doivent avoir un revenu à la fin du mois. Donc, la majorité des malversations sont liées à la génération de gains pour eux, et donc forcément à nos dépens".  

"On peut être écoutés"

Pour Benoit Grunemwald, il faut faire attention notamment aux assistants vocaux qui sont entrés dans nos maisons. "L'assistant personnel nous écoute en permanence et c'est là, le principal danger, le respect de la vie privée et des données personnelles".  Il est  donc nécessaire d'avoir une bonne hygiène numérique. 

Le forum international de cybersécurité se tient à Lille Grand Palais jusqu'au 30 janvier 2020

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu