Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fin d'année rime avec incivilités à bord des bus de l'agglo saint-loise

-
Par , France Bleu Cotentin

Faut-il y voir une conséquence d'une tension liée au contexte actuel, depuis quelques semaines, le nombre d'incivilités et de faits violents a augmenté sur le réseau des bus SLAM de l'agglomération saint-loise.

Les bus du réseau SLAM ont été le théâtre d'incivilités répétées ces dernières semaines à Saint-Lô.
Les bus du réseau SLAM ont été le théâtre d'incivilités répétées ces dernières semaines à Saint-Lô. © Radio France - Lucie Thuillet

Habituellement, lorsqu'on évoque les transports en commun dans l'agglomération saint-loise, c'est plutôt la notion de calme qui vient en premier à l'esprit. Mais depuis quelques semaines, la tranquillité des voyageurs et des conducteurs de bus a été à plusieurs reprises troublée par des faits rares dans ce secteur. Parmi ces faits, une bagarre entre deux jeunes pour un simple regard mal reçu a nécessité l'intervention de passagers pour s'interposer dans l'attente de l'arrivée de la police. Il y a eu également la violence verbale d'un usager éméché refusant de porter le masque, ou encore des menaces proférées à l'encontre d'un conducteur et le caillassage d'un bus. Autant de faits qui ont marqué les esprits des conducteurs et des passagers. 

Une réunion prévue avec la police

La situation est prise au sérieux par la ville et le délégataire en charge du réseau. La société Delcourt Autocars a porté plainte suite à ces différents faits. La municipalité, qui veut inciter de plus en plus de monde à utiliser le réseau de transports en commun, observe cela avec attention et espère qu'il ne s'agit que de faits passagers liés à la tension actuelle d'une partie de la population sur les nerfs, en ces temps de Covid. Une réunion est prévue en début d'année avec la police nationale pour réfléchir aux mesures à prendre pour éviter que ces faits pour l'instant exceptionnels, ne se banalisent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess