Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Fin de la collecte du verre en porte à porte à Dijon

lundi 2 avril 2018 à 6:32 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

La ville de Dijon va bientôt déployer 180 containers à travers la ville. D'ici quelques semaines vous devrez y déposer vos bouteilles et autres bocaux en verre qui ne seront désormais plus collectés au pied de chez vous.

A Dijon, les verres vides ne seront plus collectés au pied de chez vous dès le mois de juin 2018
A Dijon, les verres vides ne seront plus collectés au pied de chez vous dès le mois de juin 2018 © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon, France

Vous habitez Dijon? Vous vivez dans une maison? Vous avez l'habitude de sortir vos bouteilles et bocaux vides sur le trottoir? Eh bien profitez-en, parce que la collecte du verre en porte à porte, c'est bientôt fini. Début avril 180 containers vont être installés aux quatre coins de la ville. Des "bulles à verre" qui vont venir en complément des 80 points d'apport volontaire (PAV) déjà présents. Et après une petite période "d'acclimatation", fin juin, il vous faudra déposer vos verres vides dans ces nouveaux équipements. 

Qu'en pensent les Dijonnais?

Bientôt ce geste appartiendra au passé - Radio France
Bientôt ce geste appartiendra au passé © Radio France - Thomas Nougaillon

Il y aura une bulle à verre à 200 mètres de chaque habitation promettent les services de la métropole. Ces containers pourront être déplacés si jamais ils s'avéraient gênants pour les riverains selon Jean-Patrick Masson, conseiller délégué à l'environnement à la Métropole.  "En fait, on a l'expérience de Chenôve où le système a été mis en place il y a un an et demi. On a discuté avec les habitants et il nous est arrivé de déplacer des bulles à verre. A chaque fois on s'est adapté de manière à ce qu'il n'y ait pas de problèmes". 

Jean-Patrick Masson

Jean-Patrick Masson, il pose à côté d'un bac à verre, équipement qui appartiendra bientôt au passé. - Radio France
Jean-Patrick Masson, il pose à côté d'un bac à verre, équipement qui appartiendra bientôt au passé. © Radio France - Thomas Nougaillon

Pour Laurent Bourguignat conseiller municipal et métropolitain d'opposition, ces bulles à verre sont "laides" et représentent une "vision contraignante de l’écologie". "Ce sont en fait d'horribles containers qui vont être disséminés dans la ville et qui vont dégrader nos rues (...) j'ajoute qu'il y aura un contrecoup à tout cela: les gens feront moins le tri parce qu'ils n'auront pas le courage d'aller jusqu'à la bulle à verre". Laurent Bourguignat évoque l'aspect économique de ce nouveau système. "Cela coûtera moins cher mais j'observe que si l'on était cohérent on aurait du réduire à proportion la taxe sur les ordures ménagères, ce qui ne sera pas le cas".

Laurent Bourguignat

Un autocollant apposé sur une poubelle à verre à Dijon - Radio France
Un autocollant apposé sur une poubelle à verre à Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

C'est la société Dieze, filière de Suez, qui se charge de la collecte des déchets à Dijon. A terme, d'ici 2 ans, c'est à dire après le remboursement de ces équipements qui vont coûter 216.000 €, la Métropole table sur 300.000 € d'économies chaque année.  Mais, effectivement, la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) -elle- ne baissera pas. 

Jean-Patrick Masson est l'invité de France Bleu Bourgogne ce mardi 27 mars 2018, retrouvez son interview ici.

La fin de la collecte du verre en porte à porte à Dijon, il en sera question demain sur l'antenne de France Bleu Bourgogne. A 7H25 vous entendrez notamment, l'interview en longueur, de Jean-Patrick Masson.