Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Fin des soldes d'été : des commerçants mitigés

mardi 7 août 2018 à 7:44 Par Marine Laugénie, France Bleu

Les soldes d'été se terminent ce mardi soir dans la plupart des départements (sauf dans les Pyrénées-Orientales, les Alpes-Maritimes et la Corse). C'est donc l'heure du bilan, et cette année encore, les soldes ne semblent pas avoir attiré les foules.

Un bilan en demi-teinte pour ces soldes d'été 2018
Un bilan en demi-teinte pour ces soldes d'été 2018 © AFP - SEBASTIEN BOZON / AFP

Après 6 semaines de réductions, il est temps de faire les comptes pour les commerçants et les soldes d'été n'ont, a priori, pas fait recette. "On n'a pas encore de chiffres précis mais le sentiment général, c'est que ce n'est pas génial", confie Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos, la Fédération du commerce spécialisé, qui regroupe 260 enseignes.

Entre foot et chaleur, les soldes sont en net recul

Coupe du monde oblige, les français avaient plutôt la tête au foot début juillet et moins aux bonnes affaires. Les fortes chaleurs également n'ont pas vraiment incité à faire les boutiques. Ajoutez à cela les facteurs traditionnels : la concurrence d'internet et les réductions tout au long de l'année et vous obtenez des soldes encore en recul. "Les consommateurs sont perdus, ils ont l'impression de vivre des soldes permanents et considèrent que des rabais à -20% n'en sont plus : ils sont tellement sollicités tout au long de l'année que c'est presque devenu un fait acquis d'acheter avec de la décote" estime Céline Choain, spécialiste du secteur mode et distribution.

Une nouvelle formule dès l'année prochaine 

Pour rendre les soldes plus attractifs, pour créer l’événement, le gouvernement prévoit de les réduire l'année prochaine. Ils passeront de 6 à 4 semaines, mesure prévue dans la loi Pacte qui sera discutée en septembre. Autre piste étudiée par le gouvernement : la création d'un Black Friday soit des promotions concentrées sur un week-end. Il pourrait avoir lieu au printemps entre la fin des soldes d'hiver et le début des soldes d'été.