Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Finances Publiques : après Dax, Mont-de-Marsan accueillera aussi des fonctionnaires supplémentaires

Comme Dax, Mont-de-Marsan va également accueillir des fonctionnaires supplémentaires. Depuis début 2020, le gouvernement a décidé de relocaliser dans des petites villes des services des impôts qui se trouvaient à Paris ou dans des grandes métropoles.

Le centre des Finances Publiques de Mont-de-Marsan (photo d'archives)
Le centre des Finances Publiques de Mont-de-Marsan (photo d'archives) © Radio France - Leïla Benjelloun

Une quarantaine de fonctionnaires supplémentaires à Mont-de-Marsan ! Depuis début 2020, le gouvernement a décidé de relocaliser dans des villes de taille moyenne des services des impôts qui se trouvaient à Paris ou dans des grandes métropoles. Il y a quelques mois on avait appris que Dax allait ainsi accueillir en 2022un pôle national d'expertise en matière de fiscalité des entreprises et une antenne de services des impôts en entreprise. Ces deux entités, qui n'accueilleront pas de public, compteront à terme, une cinquantaine d'agents. 

La même annonce a donc été faite cette semaine pour Mont-de-Marsan. Entre 30 et 45 agents des Finances Publiques seront répartis dans différents services, qui seront installés au sein du centres des impôts de Dagas. L'arrivée des agents n'est pas prévue avant 2022. On saura courant janvier quel est le calendrier précis, les métiers concernés et le nombre d'agents exact qui seront accueillis à Mont-de-Marsan.

C'est 40 familles, des conjoints, des gens dans nos associations - Charles Dayot, maire de Mont-de-Marsan

Au total en France 66 petites villes vont bénéficier de ces relocalisations : 16 nouvelles villes sélectionnées,  qui complètent la liste des 50 villes présentée en janvier 2020. Elles étaient au total 400 collectivités candidates.  Pour Charles Dayot, le maire de Mont-de-Marsan, c'est une excellente nouvelle pour la ville : "On déploie des efforts depuis un certain temps pour faire venir des entreprises, là c'est une manne de 40 agents de la fonction publique territoriale, donc c'est tout bénéf pour nous : c'est 40 familles, ce sont des conjoints, des gens qui vont venir dans nos associations, qui vont utiliser nos services et mettre les enfants dans les écoles. On a la capacité de les accueillir, dans un cadre de vie sympa. On mettra d'ailleurs en place une petite cellule exprès pour bien les accueillir."

Les agents qui viendront dans les Landes seront volontaires, ils devront candidater pour obtenir ces postes explique Pascal Anoulies. Le directeur départemental des Finances Publiques des Landes n'est pas du tout inquiet pour les candidatures : "On sait qu'il y a des agents qui attendent de rentrer dans les départements du Sud-Ouest, pour retrouver le cadre de vie qu'ils ont connu avant une mutation à Paris. Il peut y avoir aussi des agents intéressés par le travail et vont regarder ce que propose l'agglomération de Mont-de-Marsan."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess