Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fini les pistolets chez Toys'R'Us

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

C'est une conséquence inattendue des attentats du 13 novembre. Un mois avant Noël, ToysRus a décidé de retirer de ses rayons ses pistolets et fusils. Au total, 23 références de jouets ont ainsi été supprimés dans l'ensemble des magasins du groupe.

Le magasin Toys'R'Us de la zone nord du Mans
Le magasin Toys'R'Us de la zone nord du Mans © Radio France - Julien JEAN

Fini de jouer à l'indien et au cowboy. Un mois avant Noël, Toys'R'Us a décidé de retirer de ses rayons les pistolets et fusils factices. Au total, 23 références de jouets ont ainsi été supprimés dans l'ensemble des magasins du groupe, comme celui situé dans la zone nord du Mans. Une décision prise par l'enseigne suite aux attentats du 13 novembre. Si la raison de ce retrait apparait évidente, les dirigeants ne souhaite néanmoins pas communiquer, se contentant de confirmer l'information via leur service presse.

Cela les incite à jouer à la guerre, aux attentats. C'est bien de les retirer.  

Sur le parking du Toys'R'Us de la zone nord du Mans, les parents sont partagés. Nicolas et Laeticia, parents de 2 garçons de 7 et 10 ans approuvent : "C'est une bonne démarche car ces armes factices, cela les incite à la violence, à jouer aux attentats. Pour eux, c'est un jeu bien sûr. Mais ce n'est pas un jeu". Alors même si "cela ne changera pas la cruauté du monde", ils sont favorables au retrait des pistolets des magasins de jouets. D'ailleurs depuis les attentats, ils ont eux même décidé de retirer à leurs fils ce type de jouets : "Il y a d'autres manières de s'amuser".     

Et après Toys'R'Us, Joué Club embraye. Le groupe demande lui aussi à tous ses magasins de retirer des rayons les pistolets "airsoft", plus communément appelés "pistolets à billes". "Nous venons de recevoir la consigne" explique le gérant du magasin de Mulsanne "mais nous n'en proposions pas à nos clients". Ici aucun produit n'a donc été retiré. Mais la réflexion se justifie pour Benoit, papa d'un petit garçon de 8 ans : "Les jouets ressemblent de plus en plus à de vrais armes. On n'arrive plus trop à faire la différence entre un factice et un réel. Il faut que cela reste des jouets".

arme factice dans un rayon de jouets
arme factice dans un rayon de jouets © Radio France - Julien JEAN

On n'est pas dans le monde des bisounours mais là c'est trop violent

Christelle, mère de 3 enfants se dit elle aussi favorable à cette démarche : "Mais il faut aller plus loin. Quand je vois les jeux vidéo, ce n'est pas possible. Cela tire partout... Alors on n'est pas dans le monde des Bisounours mais là c'est trop violent. Il faudrait les retirer aussi". Mais d'autres parents relativisent l'influence de ces jouets ou jeux vidéos. "Il ne faut pas exagérer" disent ainsi Karine et son fils Nathan : "Mon garçon a toujours joué avec des pistolets factices et ça n'a pas fait de lui un tueur . Dans ce cas là, il faut tout interdire : les reportages, les films et les dessins animés. C'est n'importe quoi". C'est également l'avis de Nadège : "On a tous joué à l'indien et au cowboy. Et nous ne sommes pas des terroristes. Ce qui est important, c'est d'expliquer le jeu, d'accompagner les enfants et de leur expliquer".

C'est pourquoi à la Grande Récré, chez Carrefour Centre Sud ou encore chez Maxi Toys à Family Village, aucun jouet n'a été retiré. D'autant que depuis 3 ans explique les responsables des raysons, la mode n'est plus aux armes factices mais aux pistolets et fusils à fléchettes en mousse, bariolés... bien éloignés des kalachnikovs des terroristes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess