Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Flixecourt : retour à la mixité pour l'internat du lycée professionnel

-
Par , France Bleu Picardie

Depuis 1990, les garçons ne pouvaient pas dormir au lycée professionnel Alfred Manessier de Flixecourt. Au mois de septembre, 25 garçons rejoindront les dortoirs, au côté de 36 filles.

Au mois de septembre, 25 lycéens garçons vont rejoindre les dortoirs de l'internat, un étage en dessous des filles
Au mois de septembre, 25 lycéens garçons vont rejoindre les dortoirs de l'internat, un étage en dessous des filles © Radio France - Alexandre Lepère

Flixecourt, France

Les filles et les garçons de nouveau sous le même toit à l’internat du lycée professionnel Alfred Manessier de Flixecourt. Ouvert en 1975, les dortoirs étaient exclusivement réservés aux filles depuis le début des années 1990. Ce ne sera plus le cas à partir de la rentrée de septembre, sous l'impulsion de la région Picardie et du rectorat d'Amiens. Sur les 60 places disponibles dans cet internat, 25 seront désormais dédiées aux garçons, contre 36 pour les filles. Les garçons occuperont le premier étage du bâtiment tandis que les filles resteront au deuxième étage.

Un engouement pour l'ouverture à la mixité

Pour Nathalie Prost, la proviseure de ce lycée professionnel proposant 5 formations, cette mixité était devenue indispensable face aux demandes répétées : "Nous ne faisons pas un recrutement de secteur, on recrute aussi des élèves de l'Oise et de l'Aisne. Mais parfois certains ne pouvaient pas rester chez nous", indique à regret la responsable de l'établissement, qui comptait 15 garçons admissibles par an dans ce cas de figure. 

L'ouverture à la mixité était même directement réclamée par les filles de l'internat : "depuis le début de l'école maternelle, on leur parle d'un vivre-ensemble et de l'égalité filles-garçons. Sauf qu'il n'y avait pas de garçons jusque-là dans l'internat!" indique Sylvie Caron, la CPE du lycée Alfred-Menessier. Parmi les projets espérés : le renforcement de ciné-débat garçon-fille, ou encore la création d'une équipe de football mixte. Mais quid des possibles cas de flirts entre les garçons et les filles au sein de l'internat ? La réponse de Sylvie Caron souligne que l'établissement est prêt : "Ce n'est pas un problème, puisqu'il y avait déjà quelques flirts entre les filles elle-mêmes les années précédentes."

Un internat qui va consolider les formations en place

Quoi qu'il en soit, l'ouverture de cet internat permettra de renforcer la nouvelle seconde générale et technologique, ouverte à la rentrée 2018, et qui accueille 25 élèves sans projet professionnel, la faute bien souvent à un éloignement avec Amiens et le monde des études. Avec cette seconde, les élèves peuvent ensuite s'orienter vers les diplômes proposés par l'établissement. Parmi eux, un bac pro commerce, ou un bac pro maintenance des équipements industriels. 

Si votre enfant entre prochainement dans ce lycée professionnel de Flixecourt, il est encore possible de déposer une demande pour rentrer dans l'internat mixte. Et si cet internat risque fort d'être complet à la rentrée de septembre, celui-ci sera entièrement rénové à partir du printemps 2020.