Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Flou artistique autour de la patinoire d'Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse
Avignon, France

Même si la mairie d'Avignon a affiché sa volonté de conserver la patinoire, l'incertitude prédomine. Et les habitués sont inquiets.

On estime à 100.000 personnes par an la fréquentation à la patinoire d'Avignon.
On estime à 100.000 personnes par an la fréquentation à la patinoire d'Avignon. © Radio France - Kevin Dufrêche

Les choses sont claires : l'actuel propriétaire de la patinoire d'Avignon Jean-Pierre Marchenay cessera son activité le 31 août 2018. "Je pense avoir bien mérité ma retraite", sourit-il. Mais alors que va-t-il advenir de la patinoire d'Avignon ?

Vendue oui, mais à qui ?

Il y a un an et demi, Jean-Pierre Marchenay informe la mairie de sa volonté de vendre, pour prendre sa retraite. Rien ne vient de la part de la collectivité, qui indique quand même son souhait de voir la patinoire rester à Avignon.

"Je n'allais pas attendre éternellement", explique le propriétaire, qui signe en octobre dernier un compromis de vente avec un promoteur immobilier. Normal, quand on sait que le quartier de Saint-Chamand, où se trouve la patinoire, va voir le tram s'installer, et que de nombreux investissements sont prévus pour le rénover.

Panique à bord alors : la mairie a jusqu'au 14 janvier 2018 pour préempter le terrain, c'est-à-dire s'engager à racheter. C'est chose faite le 20 décembre dernier en conseil municipal. Enfin presque.

Plus exactement, le Conseil municipal vote la délégation de ce droit de préemption à l'Etablissement Public Foncier (EPF) de PACA, établissement qui accompagne les collectivités pour le financement de ce genre d'opérations.

L'adjoint aux sports à la mairie d'Avignon Bernard Hokmanyan indique que les discussions sont en cours avec l'EPF pour trouver une solution de financement, et que la volonté de la ville est bien de conserver la patinoire.

Mais il n'est pas en mesure de dire si elle sera ouverte en septembre, après l'arrêt d'activité de Jean-Pierre Marchenay, qui se dit pourtant prêt à accompagner la mairie dans la transition "le temps qu'il faudra".

Jean-Pierre Marchenay, est prêt à aider la mairie d'Avignon en cas de rachat

L'incertitude persiste

Du côté des clubs qui utilisent l'installation, l'incertitude persiste malgré la volonté de la mairie de conserver la patinoire. "Est-ce qu'en septembre la mairie gérera la patinoire, est-ce que le fond de commerce sera racheté ? Nous n'en savons rien", se désole le président du club de patinage d'Avignon, Christophe Chabaud.

Il regrette aussi le manque de concertation avec la mairie depuis que la volonté de vendre la patinoire est connue. "On a eu qu'une entrevue avec la maire d'Avignon, à l'occasion d'un forum des associations (...). Ça fait neuf mois qu'on demande des rendez-vous", poursuit Christophe Chabaud, qui s'inquiète pour l'avenir de son club.

"Si le 31 janvier nous n'avons pas de réponse claire sur la situation de la patinoire en septembre, le club sera dissout. Nous ne terminerons pas la saison." - Christophe Chabaud, président du club de patinage d'Avignon

Même son de cloche du côté du club des Castors avignonnais, les hockeyeurs. "Notre problème, c'est qu'il y a un championnat. Et si on ne peut pas s'entrainer, si on a pas d'endroit où recevoir les matchs, et bien on ne pourra pas y participer", s'inquiète le président des Castors, Laurent Bonnet.

Certains jeunes hockeyeurs réfléchissent déjà à partir jouer à Nimes, qui vient d'ouvrir sa patinoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess