Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Folschviller : les parents d'élèves de l'école du centre en colère

lundi 2 juillet 2018 à 19:13 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

A Folschviller, les parents d'élèves de l'école du centre ne digèrent pas la décision prise par le maire : à cause de la suppression des emplois aidés, il n'y aura plus assez de personnel pour assurer le transport et la sécurité des enfants au périscolaire et à la cantine.

Le dialogue semble rompu entre les parents d'élèves de l'école du centre et la mairie de Folschviller
Le dialogue semble rompu entre les parents d'élèves de l'école du centre et la mairie de Folschviller © Radio France - Clément Lhuillier

Folschviller, France

Ambiance tendue à Folschviller, entre les parents d'élèves de l'école du centre et la mairie. La raison : la disparition des contrats aidés dans la ville entraîne la fin du transport des enfants de l’école à la cantine et au périscolaire situés à l’école Musset, à l'autre bout de la ville. 

Le maire a adressé un courrier aux parents au mois de juin, leur indiquant qu'il ne pouvait pas prendre en charge le financement de ce service. Chacun doit donc se débrouiller seul, et ce n'est pas du goût des familles, contraintes de trouver des solutions dans l'urgence.

C'est au maire de trouver la solution, pas à nous" Cindy Boyon, représentante des parents d'élèves

Les tentatives de dialogue entre les parents et le maire Gabriel Muller n'ont pour l'instant rien donné. Ils ont prévu de manifester leur mécontentement vendredi 6 juillet, en défilant à partir de 18h30 entre l'école et la cantine. 

En attendant, chacun tente de parer au plus pressé. Amandine, dont le petit garçon entrera au CE1 l'an prochain cherche une nounou.

Amandine cherche une assistante maternelle à Folschviller pour la rentrée prochaine

Sabrina, elle, a pris une décision plus radicale. Elle travaille chez Neuhauser, et ne peut pas s'occuper elle-même de ses enfants à midi. Elle a décidé d'inscrire ses deux petites filles à Téting, juste à côté, où elles trouveront la cantine et le périscolaire au même endroit.

Sabrina a décidé de retirer ses filles de l'école de Folschviller

Le maire de Folschviller n'a pas souhaité répondre à nos questions. Il s'est contenté d'un message indiquant, "je ne suis pas maître des contrats aidés, adressez vous à qui de droit."