Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Fontaine-le-Comte : les jeunes viennent dénicher des vinyles à la bourse aux disques

-
Par , France Bleu Poitou

La 4è édition de la bourse aux disques avait lieu ce dimanche à Fontaine-le-Comte, près de Poitiers. Elle a réuni 34 exposants, venus d'un peu partout en France pour vendre notamment leurs vinyles. Parmi les visiteurs, de plus en plus de jeunes font le déplacement.

Tristan, un jeune collectionneur de 19 ans, cherche un vinyle du groupe de rock britannique Hawkwind.
Tristan, un jeune collectionneur de 19 ans, cherche un vinyle du groupe de rock britannique Hawkwind. © Radio France - Maïwenn Bordron

Les vinyles continuent d'avoir la cote dans le Poitou.  C'est le cas depuis plusieurs années déjà mais la tendance ne faiblit pas, comme ce dimanche à Fontaine-le-Comte près de Poitiers.  Plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement à la 4è Bourse aux disques organisée dans la salle des fêtes de la commune.  Les organisateurs ont fait venir encore plus d'exposants cette année : 34 contre 22 l'année dernière.

Engouement chez les jeunes

Dès l'ouverture de la bourse aux disques à 10h ce dimanche, de jeunes visiteurs se frayent un passage dans les allées. Parmi eux, Tristan, un collectionneur de 19 ans, qui est venu avec une idée bien précise en tête : "J'aimerais bien retrouver un album de Hawkwind, un groupe de space rock des années 70/80, où il y avait à l'époque le bassiste de Motörhead", explique ce jeune, originaire de Poitiers. Tristan trouve le vinyle qu'il cherchait une vingtaine de minutes plus tard, vendu 49 euros. Cet étudiant en BTS à Angoulême négocie le prix avec le vendeur car il n'avait prévu de dépenser que 40 euros. Il repartira avec ce vinyle du groupe Hawkwind à 45 euros, avec à l'intérieur, "le poster de l'époque". Tristan est prêt à mettre le prix pour sa passion, il achète régulièrement des disques collector. Le vinyle est un "très bel objet" : "Le fait de poser le diamant sur le disque, le son de l'époque qui grésille", souligne ce jeune passionné.

34 exposants étaient présents à la bourse aux disques de Fontaine-le-Comte ce dimanche. - Radio France
34 exposants étaient présents à la bourse aux disques de Fontaine-le-Comte ce dimanche. © Radio France

Lucas, 21 ans, lui cherche des vinyles de reggae. Cet étudiant en économie à l'université de Poitiers aime le "son très différent du son de CD ou mp3 qu'on peut entendre maintenant". Il dépense en moyenne 40 euros par mois dans des vinyles. "Cela commence vraiment à intéresser les jeunes. J'ai pas mal d'amis qui commencent à acheter des platines et certains disques", reconnaît Lucas.

Dans les allées de la bourse aux disques, on retrouve surtout des vinyles de groupes ou chanteurs anciens. Mais c'est justement ce qui plaît à Salomé qui fouille les bacs de la catégorie "jazz" à la recherche d'un vinyle du trompettiste américain Miles Davis. Cette graphiste de 23 ans achète des vinyles régulièrement depuis qu'elle a eu sa platine, il y a deux ans. "Je me souviens de la première fois où j'ai eu ma platine et où j'ai mis le vinyle, c'est un peu stressant : on a peur d’abîmer. Il y a cet aspect un petit peu magique qu'on peut partager avec nos parents", raconte-t-elle, en souriant. Comme beaucoup de jeunes croisés à la bourse aux disques, elle tient cette passion de son père.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu