Société

FOOT | A deux mois du derby, Aulas provoque, l'ASSE s'inquiète

Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 24 février 2015 à 18:56

A deux mois du derby, le Président de l'OL multiplie le tweets provocateurs
A deux mois du derby, le Président de l'OL multiplie le tweets provocateurs © Maxppp

L'AS Saint-Etienne a fait savoir par communiqué qu'elle s'inquiétait des derniers tweets publiés par le Président de l'OL Jean-Michel Aulas. Depuis le week-end dernier et à deux mois du derby, il multiplie les provocations contre les supporters stéphanois. Entre Saint-Étienne et Lyon, rien ne change...

C'est un grand classique de la rivalité entre Saint-Étienne et Lyon. A moins de deux mois du derby, le Président de l'OL souffle sur les braises. Depuis plusieurs jours, Jean-Michel Aulas multiplie les tweets provocateurs à l'égard des Stéphanois, en traîtant par exemple les supporters d'"autistes", "idiots" ou "abrutis". Comme toujours "JMA" manie l'ironie, par exemple en expliquant avant le match contre Marseille, qu'il soutient l'ASSE.

L'ASSE s'émeut de voir passer ces tweets jugés "insultants et déplacés". Le club entend alerter les pouvoir publics et la Ligue de Football Professionnel sur les dangers que représentent ces messages à l'approche du derby.

 

Ces coups de griffes interviennent à quelques semaines du prochain derby à Lyon, et alors que Saint-Étienne a remporté le précédent 3-0. Jean-Michel Aulas sait très bien ce qu'il fait, c'est à dire du buzz, de la polémique qui agite la planète football. Dans son édition de ce mardi, l'Equipe a carricaturé l'affaire avec un dessin de l'oiseau bleu de Twitter qui fait ses besoins sur l'épaule d'un supporter des Verts.

Le dessin de Faro, publié dans l'édition du 24 février de l'Equipe - Aucun(e)
Le dessin de Faro, publié dans l'édition du 24 février de l'Equipe

Encore une fois Aulas provoque, et encore une fois l'ASSE répond en se posant en victime...Le Président lyonnais, peu sensible aux inquiétudes de l'ASSE, a voulu rassuré et il a répondu sur Twitter cet après-midi : "Je fais tout pour que les supporters de l'ASSE viennent nombreux à Gerland le 19 avril".

Le 30 novembre dernier, après la victoire de l'ASSE dans le derby 3-0 à Geoffroy-Guichard, Jean-Michel Aulas avait déclaré : "On a pris une bonne claque ici à Saint-Étienne, on ne savait pas ce que ça faisait (...) Par solidarité régionale, il vaut mieux perdre 3-0 ici plutôt que dans une autre région de France".

Aulas spécialiste de la provoc' contre les Stéphanois, mais jamais inquiété

Même ses détracteurs, et ils sont nombreux à Saint-Étienne, le reconnaissent : Aulas est passé maître dans l'art de la petite phrase qui blesse et qui fait mouche. La première, celle que personne n'a oubliée, c'était bien sûr après le 100ème derby remporté par l'ASS à Gerland en 2010. Le Président lyonnais avait voulu rassuré ses supporters en leur expliquant : "La Ligue des Champions, les Stéphanois, eux ils la jouent sur Playstation" .Le Président lyonnais qui depuis longtemps préfère Twitter aux médias pour alimenter la polémique. Officiellement, les rapports sont respectueux avec les dirigeants stéphanois, alors c'est avec les supporters qu'il échange. Jean-Michel Aulas l'individu et pas le Président de l'OL lance donc des mots comme "autistes", "idiots" ou "abrutis", et manie l'ironie en souhaitant la victoire des Verts contre Marseille. Mais jamais la Ligue ne s'est saisi d'un quelconque dossier concernant le Président lyonnais.