Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Menaces contre un journaliste : trois mois de suspension ferme pour François Ciccolini, l’entraîneur du Stade Lavallois

vendredi 7 septembre 2018 à 11:08 Par Thierry Ruffat, France Bleu Mayenne et France Bleu

La sentence est tombée pour François Ciccolini. L’entraîneur du Stade Lavallois a écopé de trois mois de suspension ferme pour avoir agressé verbalement un journaliste de France Bleu Mayenne au mois d'août.

François Ciccolini en tribune
François Ciccolini en tribune © Maxppp - Inconnu

Laval, France

La commission de discipline de la FFF a tranché dans l'affaire qui a opposé l'entraineur du Stade Lavallois à notre journaliste Martin Cotta, agressé verbalement par Ciccolini le soir du match Boulogne-Laval, le vendredi 10 août. 

Retour prévu le 15 novembre 

Le coach mayennais est suspendu cinq mois dont trois ferme. Déjà suspendu à titre conservatoire depuis le 16 août, François Ciccolini pourra donc reprendre sa place sur le banc de touche et en salle de presse le 15 novembre prochain.

Dans l'intervalle, il aura manqué onze matches de championnat National et vraisemblablement deux matches de Coupe de France.

Outre ses absences face à Bourg en Bresse, Drancy, Concarneau et Lyon-Duchère ce vendredi, François Ciccolini devra rester en tribune pour les rencontres face à Cholet, Sannois-Saint Gratien, Marignane, Chambly, Avranches, Dunkerque et Le Mans.

Tu vas voir, je vais te frapper à coups de crosse dans la tête" - François Ciccolini

"Tu veux que je te déboîte ?" "Tu n'as jamais vu un journaliste avec des sparadraps sur la tête ?" Voici la teneur des menaces adressées par l’entraîneur du Stade Lavallois François Ciccolini, le 10 août dernier, à l'encontre de Martin Cotta, journaliste de France Bleu Mayenne qui l'interviewait après la défaite du club mayennais face à Boulogne.

Dans un communiqué, le Directoire du Stade Lavallois estime la sanction ''très dure et démesurément injuste''...et se réserve le droit d'engager toutes les démarches légales dans ce dossier quand elle aura pris connaissance,sous dix jours, des attendus du jugement.