Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Une hausse d'environ 10% des demandes de licence dans les clubs de foot en Isère depuis la coupe du monde

jeudi 11 octobre 2018 à 11:47 Par Justine Dincher, France Bleu Isère

Depuis que les Bleus sont de nouveau devenus champions du monde, c'est la cohue dans les clubs de football. En Isère, le président du district table sur une augmentation d'environ 10% des demandes de licences. Les petites structures pourraient être victimes de leur succès.

Michel Muffat-Joky, le président du district de football, dans les locaux de France Bleu Isère.
Michel Muffat-Joky, le président du district de football, dans les locaux de France Bleu Isère. © Radio France - Justine Dincher

Grenoble, France

Alors que les Bleus affrontent l'Islande jeudi pour un match amical au stade du Roudourou de Guingamp, Michel Muffat-Joly est revenu sur la hausse du nombre des demandes de licence en Isère. Le nombre d'inscriptions a décollé le sacre des Français lors de la coupe du monde. "C'est encore difficile à chiffrer parce que les licences arrivent progressivement, explique le président du district du département, mais il devrait y avoir une hausse entre 8 et 10% du nombre des demandes, et surtout chez les jeunes parce qu'ils veulent tous s'identifier à M'Bappé ou Varane".

Opération reconquête réussie

Après des heures sombres, il y a un "re-amour des Français pour les Bleus". Michel Buffat-Joly explique que les clubs isérois ont parfois souffert de l'image de joueurs malpolis, d'enfants gâtés, véhiculée par les footballeurs qui portaient le maillot de la France ces dernières années. 

"Les parents étaient parfois réticents à l'idée d'envoyer leurs enfants dans les clubs, mais la situation s'est très bien arrangée grâce à nos nouveaux Bleus", analyse le président du district. "L'humilité, l'esprit d'équipe et l'esprit du maillot", les principales valeurs portées par la nouvelle génération, ont reconquis le cœur des Français, d'après lui. 

Des moyens supplémentaires pour les clubs

Face à la forte demande, "les clubs ne pourront pas accueillir tout le monde, précise Michel Buffat-Joly, très franchement, les infrastructures ne suivent pas, ce n'est pas facile pour l'encadrement parce que beaucoup de clubs se débrouillent uniquement avec des bénévoles". 

Mais le président du district espère bénéficier d'une partie de l'enveloppe distribuée aux clubs amateurs grâce à la coupe du monde : "Noël Le Graët (ndlr. le président de la fédération française de football) a annoncé qu'une enveloppe de 10 millions d'euros, en bons d'achat de matériel, allait être débloquée pour les clubs français. Des bons de formation vont également être mis en place pour que cela ne revienne pas trop cher aux clubs".