Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Football : il y a 20 ans, David Trezeguet et son but en or offraient l'Euro à l'équipe de France

-
Par , France Bleu

Il y a 20 ans à Rotterdam, le 2 juillet 2000, l'équipe de France football signait (encore) une des plus belles pages de son histoire en s'offrant la Coupe d'Europe, en battant l'Italie en finale de l'Euro. Une victoire grâce au but en or d'un certain David Trezeguet.

David Trezeguet a délivré les Bleus d'une demie-volée du pied gauche, à la 103e minute de ce France Italie en finale de l'Euro 2000.
David Trezeguet a délivré les Bleus d'une demie-volée du pied gauche, à la 103e minute de ce France Italie en finale de l'Euro 2000. © AFP - PATRICK HERTZOG

C'est l'histoire d'un but historique, et d'une délivrance au moment où les supporters des Bleus n'osaient presque plus y croire... L'histoire d'un but en or, qui a mis un terme à une finale au stress insoutenable, et qui, surtout, a propulsé l'équipe de France au sommet du football mondial. Le 2 juillet 2000, David Trezeguet a permis aux Bleus de signer une des plus belles pages de leur histoire.

Une prolongation arrachée dans les dernières secondes

L'autre héros de la soirée s'appelle Sylvain Wiltord. Le numéro 13 de l'équipe de France a le destin des Bleus au bout du pied, à la 93e minute, alors que les Italiens mènent 1-0. Bousculée, accrochée, l'équipe de France ne trouve pas la faille, mais ne lâche pas, dans cette finale irrespirable. Sur un dernier coup franc de Fabien Barthez, devant sa surface de réparation, c'est David Trezeguet, entré en cours de jeu à la 77e minute, qui place intelligemment sa tête pour servir Sylvain Wiltord. 

Le ballon, légèrement dévié par un défenseur italien, lui échoue dans les pieds. Alors que la 94e minute commence, et que l'arbitre s'apprête à siffler la fin de la rencontre, Wiltord décoche une frappe croisée qui termine au ras du poteau gauche du gardien italien, Francesco Toldo. Un coup du destin qui emmène les Bleus en prolongation. Une règle désormais : la première équipe qui marque un but s'adjuge la victoire. C'est la règle du but en or.

Un sauveur nommé David Trezeguet

Passeur décisif, David Trezeguet s'est mué en buteur, dans la première phase de prolongation. Et sur ce coup, le moins que l'on puisse dire, c'est que le coaching du sélectionneur français, Roger Lemerre, s'est avéré gagnant. Remplaçant au début du match, c'est "Trezegoal" qui délivre les Bleus à la 103e minute, après un astucieux débordement sur le côté gauche de Robert Pirès.

Le geste est pur, précis, rapide et surtout imparable pour Francesco Toldo. Le gardien italien n'a rien pu faire sur le boulet de canon, une demi-volée du gauche, envoyée en lucarne, juste sous sa barre transversale. Un but qui signe la victoire des Bleus, sans terminer la prolongation, en vertu de la règle du but en or. Tout, des larmes de Trezeguet à Didier Deschamps, le capitaine, qui soulève la coupe, tout est devenu culte. En quelques secondes, l'équipe de France, déjà championne du monde en titre, vient de devenir championne d'Europe et de signer un incroyable doublé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess