Société

Football: la formation pas toujours récompensée

Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris Région vendredi 28 mars 2014 à 12:35

Ballon de football (illustration).
Ballon de football (illustration). © Fotolia.com - karaboux - Fotolia

Un duel qui se joue hors des terrains traditionnels avec le combat aujourd'hui du petit club amateur du FC Bourget, en Seine-Saint-Denis. Depuis plus de 4 ans, il tente d'obtenir du club professionnel de Majorque le paiement de l'indemnité de formation due pour l'un de ses joueurs. La somme atteint tout de même les 160 mille euros.

En football, la formation paie...mais pas toujours . Voici donc l'histoire du petit club amateur du FC Bourget, en Seine-Saint-Denis. Un club qui a formé durant 4 ans, de 2002 à 2006, Michael Pereira, devenu en 2009 joueur professionnel de Majorque. A ce titre et selon les règles édictées en 2001 par la FIFA, le club espagnol doit verser une indemnité de formation. Problème: quatre ans plus tard, la somme qui s'élève à 160 mille euros, soit un an de budget du FC Bourget, n'est toujours pas tombée. Pire, Majorque ne daigne répondre aux courriers et la FIFA ne fait rien pour changer la donne.

Enrobé FC Bourget contre Majorque

C'est des heures et des heures de travail: Majorque a une dette morale envers nous

Le FC Bourget a déjà déboursé plus de dix mille euros mais son président, Matthieu Robert, ne compte pas renoncer, question de principe. Il en appelle aujourd'hui à la médiatisation de son histoire jusqu'en Espagne.

Son FC Bourget contre Majorque

Le club de Majorque, où a joué notamment Samuel Eto'o, évolue aujourd'hui toujours dans le championnat pro espagnol, en 2e division. Les Majorcains sont même toujours en course pour remonter en Liga, la saison prochaine. Quant à Michael Pereira que le FC Bourget ne souhaite pas impliquer dans le contentieux, il évolue actuellement à Grenade, prêté par Majorque. Le milieu de terrain s'est rendu célèbre en 2010 pour un petit pont réussi sur le Barcelonais Iniesta