Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Football : Les clubs amateurs rêvent d'un Euro réussi, pour le plaisir, et pour voir revenir les licenciés

-
Par , France Bleu Berry

L'Euro 2020 de football débute ce soir avec un match entre la Turquie et l'Italie, mais le football en Berry, c'est aussi l'assemblée générale de la Ligue du Centre-Val de Loire qui aura lieu demain à Châteauroux. Au menu, la problématique de la pandémie.

Désertés pendant de longs mois, les terrains amateurs retrouveront-ils leurs licenciés perdus ?
Désertés pendant de longs mois, les terrains amateurs retrouveront-ils leurs licenciés perdus ? © Maxppp - Vanessa MEYER

2 saisons quasi-blanches, ça laisse des traces ! Comme toutes les activités sportives, les clubs de football de Centre-Val de Loire ont fait face, en 2021, à une forte baisse du nombre de leurs licenciés.  Réunis en Assemblée générale ce samedi à Châteauroux, les membres de la Ligue du Centre-Val de Loire croisent les doigts pour une pandémie enfin terminée et un retour des licenciés. Un championnat d'Europe réussi de la part de l'Equipe de France serait un atout formidable pour ce deuxième objectif. 

Antonio Teixeira, président de la Ligue du  Centre-Val de Loire ne le cache pas, sa Ligue n'a pas été épargnée par les défections "une perte de licenciés d'à peu près 14%, soit 11.000 licenciés de moins".  Des personnes échaudées par la saison tronquée de 2019/2020. Et après une deuxième saison quasi blanche, le retour des fidèles sur les terrains est le principal sujet de préoccupation des présidents de clubs et de Ligue. _"Les clubs ont du se mettre à l'arrêt une deuxième fois. Certains continuent à proposer des activités aux jeunes. Mais la grosse problématique, c'est les séniors qui ont peut être pris d'autres habitudes [pendant le confinement] et qui dans les championnats départementaux, pourraient peut être avoir du mal à reveni_r" estime Antonio Teixeira. 

Santé financière préservée

Concernant les difficultés financières des clubs amateurs, Antonio teixeira se veut plus optimiste estimant que les pertes de licences sont compensés par des frais limités "Lors de 'arrêt des compétitions les clubs n'ont pas eu, de frais d'arbitrage. Financièrement, je pense que tout le monde va s'y retrouver" D'autant que que le football amateur a quand même bénéficié de certaines aides, comme l'aide à la licence. 

"Il a été versé à tous nos clubs 10 euros par licenciés, en se basant sur le nombre de licenciés de la saison d'avant. Donc, cela veut dire qu'ils ont touché plus que leur nombre de licenciés - et par ailleurs - grâce aux présidents de ligue qui sont intervenus, _10 millions d'euros vont retomber dans les caisses de nos clubs au niveau des écoles de football_. Ça représente 25 euros par enfant. Donc, les clubs pourront commander, des équipements ou du matériel pédagogique" 

L'inconnue c'est surtout l'attitude des partenaires. Est ce qu'[ils] vont nous suivre ou ne pas nous suivre ?" Antonio Teixeira laisse la question en suspens. 

Un euro réussi de l'Equipe de France peut tout changer 

Pour relancer l'engouement autour du football le début de l'Euro 2020 (décalé d'un an) tombe à point nommé. Un tournoi réussi par la France peut même être un atout majeur pour les clubs amateurs "A chaque compétition internationale, une campagne extraordinaire de nos bleus c'est, derrière, une arrivée massive, d'enfants[...] une belle équipe de France, ça va être une bouffée d'oxygène dans nos clubs et ça va donner beaucoup de baume au coeur aux bénévoles..." espère Antonio Teixeira.

Antonio Teixeira, président de la Ligue de football du Centre-Val de Loire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess