Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Football : un match contre le racisme à La Rochelle

dimanche 10 mars 2019 à 17:57 Par Elsa Vande-Wiele, France Bleu La Rochelle

Les joueurs du FC La Rochelle Villeneuve sont entrés sur le terrain avec un tee-shirt sur le figurait "Non au racisme et à l'antisémitisme" ce dimanche 10 mars. Une action symbolique en réaction aux insultes racistes dont ils ont été victimes dimanche 3 mars, à Moncoutant, près de Niort.

Nawfal, joueur du FC La Rochelle Villeneuve.
Nawfal, joueur du FC La Rochelle Villeneuve. © Radio France - Elsa Vande Wiele

La Rochelle, France

Ce dimanche 10 mars, les joueurs de football de La Rochelle Villeneuve ont affronté l'équipe de Thouars à domicile. Le coup d'envoi était à 15h. Ce n'était pas un match tout à fait comme les autres. Cette fois-ci, les footballeurs arboraient un tee-shirt blanc avec la mention "Non au racisme et à l'antisémitisme" au moment d'entrer sur le terrain. 

"Non au racisme et à l'antisémitisme" était le message inscrit sur les tee-shirts des joueurs du FC La Rochelle Villeneuve, dimanche 10 mars. - Radio France
"Non au racisme et à l'antisémitisme" était le message inscrit sur les tee-shirts des joueurs du FC La Rochelle Villeneuve, dimanche 10 mars. © Radio France - Elsa Vande Wiele

Le week-end précédent, ils ont été victimes d'injures racistes alors qu'ils jouaient à Moncoutant, près de Niort. Le match a été annulé avant la fin. "Certains des joueurs ont vraiment été traumatisés par ces insultes", rappelle le vice-président du club, Moncef Azzoune. "Aujourd'hui, nous avons lancé cette action pour nous mais aussi _pour tous ceux qui subissent encore ces traitements sur le terrain._"

"Nous sommes là pour montrer notre soutien"

Près des buts, on pouvait voir des drapeaux d'Algérie, d'Italie, de Turquie, d'Espagne... sans oublier celui de France, "pour rappeler que nous sommes français avant tout", poursuit le vice-président du club. 

Dans les tribunes, les fidèles supporters du FC La Rochelle Villeneuve étaient bien présents. C'était un match important, "mais ils le sont tous", sourit l'un d'eux. Il y avait aussi d'autres spectateurs, moins passionnés par le jeu mais qui tenaient " à montrer leur soutien", comme Michael, habitant du quartier de Villeneuve-les-Salines.

Des drapeaux de plusieurs nationalités ont été installés autour du stade Marc Garnier à l'occasion de ce match contre le racisme. - Radio France
Des drapeaux de plusieurs nationalités ont été installés autour du stade Marc Garnier à l'occasion de ce match contre le racisme. © Radio France - Elsa Vande Wiele

"Désormais nous porterons systématiquement plainte"

Ce qui s'est produit à Moncoutant n'était pas un cas isolé. Abdelouahed Tatou, secrétaire général de l'Association culturelle islamique de Charente Maritime prévient : "Jusque-là nous sommes restés passifs mais nous avons constaté que rien ne bouge. Désormais nous porterons plainte systématiquement. Pour dimanche dernier, nous avons saisi le procureur de La République mardi 5 mars."