Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Fort-Mahon : la SNSM forme les futurs sauveteurs

-
Par , France Bleu Picardie

La Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) forme à Fort-Mahon les futurs nageurs-sauveteurs. En juillet et août, ils vont assurer la surveillance des plages et la sécurité des vacanciers.

La Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) de la Somme forme quinze futurs sauveteurs pour surveiller les plages cet été
La Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) de la Somme forme quinze futurs sauveteurs pour surveiller les plages cet été © Radio France - Hortense Crépin

Fort-Mahon-Plage, France

La température de l’eau à Fort-Mahon affiche douze degrés mais ne décourage pas ces quinze futurs nageurs-sauveteurs. 

Depuis Octobre, les candidats se préparent pour surveiller les plages. Le coût total de leur formation s’élève à 1 500 euros environ. Ils ont déjà passé cinq diplômes, dont le permis côtier et le Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA). Cette dernière semaine de formation constitue le sixième et dernier diplôme à valider, celui de Surveillance et Sauvetage Aquatique sur le littoral (SSA).

Les futurs nageurs-sauveteurs se sont notamment familiarisés avec le matériel de sauvetage - Radio France
Les futurs nageurs-sauveteurs se sont notamment familiarisés avec le matériel de sauvetage © Radio France - Hortense Crépin

Pendant cinq jours, les participants sont placés face à des cas concrets. Ils doivent par exemple apprendre à sortir et à manier le bateau de sauvetage le plus vite possible.

Chaque année, la SNSM forme 500 nouveaux nageurs-sauveteurs. Pour Clémentine Armandé, directrice du centre de formation du centre de la SNSM de la Somme, plusieurs qualités sont nécessaires pour l'expérience et notamment « une bonne condition physique » mais aussi « l’envie d’apprendre ». 

Clémentine Armandé : "C'est plein de valeurs qui sont importantes"

A 19 ans, Enora est étudiante en STAPS. Elle a dû s’entraîner en course à pied : « C’est essentiellement de la vitesse qu’il nous faut pour par exemple aller chercher une personne dans l’eau le plus vite possible ».

Pour Benoît, cette expérience est même plus qu’un simple travail saisonnier : « Je trouve que ça peut concilier un job d’été pratique et puis quelque chose dans lequel on trouve des valeurs assez fortes, des valeurs humaines ». 

Les futurs nageurs-sauveteurs formés par la SNSM

Les candidats intéressés par l’aventure pour l’été 2020 ont jusqu’à fin Septembre pour envoyer leur candidature au centre de formation de la SNSM, situé à Doullens.

Choix de la station

France Bleu