Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Abandons d'animaux : le SPA de Poitiers a recueilli plus de 300 bêtes depuis le 1er juin

mercredi 18 juillet 2018 à 4:14 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou

Depuis un mois et demi, le refuge Secours et protection des animaux de Poitiers a recueilli plus de 300 chiens et chats abandonnés, un chiffre en forte hausse avec l'été. Il n'y a plus aucune place libre. Une situation très alarmante pour l’association.

Le SPA de Poitiers n'a plus aucune place de libre dans son refuge.
Le SPA de Poitiers n'a plus aucune place de libre dans son refuge. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Poitiers, France

Chaque été, avec les départs en vacances, les abandons d'animaux sont en forte hausse. Le cas du refuge Secours et protection des animaux le confirme. Depuis le 1er juin, plus de 300 chiens et chats y ont été recueillis. Une situation alarmante pour les bénévoles de l'association, qui n'ont même plus de place, mi-juillet, pour accueillir de nouveaux animaux.

_"Cet été, on a encore plus de chiens que d'habitude qui arrivent au refuge"_déplore Caroline Langlois, co-responsable du refug e SPA de Poitiers. Résultat : le refuge est plein et enregistre une liste d'attente de plusieurs dizaines de chiens et chats que les propriétaires souhaitent abandonner.

On a encore plus de chiens que d'habitude qui arrivent

Pour les bénévoles présents sur le terrain, la situation est critique. "Nous n'avons plus de place, pas de solution, et si on ne les prend pas, on ne sait pas où ils vont atterrir" explique Delphine, bénévole depuis plus d'un an. 

L'association cherche de nouvelles familles d'accueil

"On fait vraiment de notre mieux pour accueillir tous les animaux, et il faut que les gens comprennent que si on dit non, c'est que la situation est critique" ajoute Marion, au refuge depuis 3 ans.

Les chiens attendent, dans leur enclos, une famille d'adoption. - Radio France
Les chiens attendent, dans leur enclos, une famille d'adoption. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

La présidente du refuge lance un appel aux familles d'accueil : "on lance un appel aux familles qui voudraient nous donner un petit coup de main". Les familles d'accueil s'occupent des animaux avant qu'ils soient adoptés, ce qui permet de libérer des places dans le refuge. Mais tous le rappellent dans l'association, un animal ne s'abandonne pas.