Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

1 300 manifestants à Besançon contre la politique d'Emmanuel Macron

mardi 9 octobre 2018 à 13:08 Par Elie Abergel, France Bleu Besançon

1300 personnes ont défilé ce mardi à Besançon. Les manifestants reprochent à Emmanuel Macron une politique injuste, et redoutent un affaiblissement des services publics.

De très nombreuses professions étaient représentées lors du défilé.
De très nombreuses professions étaient représentées lors du défilé. © Radio France - Elie Abergel

Besançon, France

Plusieurs organisations syndicales appelaient à une mobilisation interprofessionnelle ce mardi 9 octobre contre la politique sociale du gouvernement. A Besançon, 1 300 personnes ont défilé dans les rues de la ville. Au total, une centaine de manifestations ont eu lieu dans toute la France.

Macron ne connait rien à ce que vivent les gens - un syndicaliste CGT

"Sa politique est tellement injuste, regardez ce qu'il donne aux riches et ce qu'il prend au plus défavorisés".  Veste rouge CGT sur le dos, Jacques cache mal son agacement quand on lui demande ce qu'il pense d'Emmanuel Macron. Pour le syndicaliste, le président de la République est "particulièrement méprisant", et ne "connait rien" à ce que vivent les gens. 

Les retraités étaient nombreux parmi le cortège.  - Radio France
Les retraités étaient nombreux parmi le cortège. © Radio France - Elie Abergel
Les manifestants cachaient mal leur colère quand on leur parle d'Emmanuel Macron  - Radio France
Les manifestants cachaient mal leur colère quand on leur parle d'Emmanuel Macron © Radio France - Elie Abergel

Les manifestants étaient 1 300 selon la police, parmi eux des retraités, des postiers, des cheminots et des agents de la fonction publique. Tous partagent la même crainte "l'avenir", comme l'explique Marie venue "défendre sa retraite".  "J'ai peur pour nos petits-enfants" explique la Bisontine. Selon elle, "une société qui traite mal ses vieux, c'est une société qui va mal". 

Certains reprochent à Emmanuel Macron un exercice trop solitaire du pouvoir.  - Radio France
Certains reprochent à Emmanuel Macron un exercice trop solitaire du pouvoir. © Radio France - Elie Abergel

Défense du service public

Plus loin un manifestant fustige "les paroles sans les actes" d'Emmanuel Macron, qui "fait le beau à l'international mais mène une politique très injuste en France." "Les services publics sont menacés" abonde ce fonctionnaire territorial. 

La défense des services publics était également à l'ordre du jour, notamment défendu par les postiers. "Aujourd'hui il n'y a plus d'humain dans notre métier" explique Clément. "On aimerait bien faire notre boulot, mais c'est impossible" continue le trentenaire.