Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Forum saisonnier pour les skimen à Seyssins : une soixantaine de recruteurs, pas plus de candidats

vendredi 5 octobre 2018 à 11:22 Par Élisa Montagnat, France Bleu Isère

Jeudi 4 octobre le CNPC, école de commerce du sport ayant une antenne à Meylan (Isère), organisait un forum pour recruter de futurs skimen et skiwomen. Une soixantaine de magasins de sport étaient présents pour un total de 300 offres d'emploi en alternance. Problème : les candidats manquaient.

Le CNPC, école de commerce du sport, organisait un forum pour le recrutement des skimen.
Le CNPC, école de commerce du sport, organisait un forum pour le recrutement des skimen. © Radio France - Elisa Montagnat

Seyssins, France

Les skimen, ce sont ces personnes qui vendent, louent et règlent le matériel de ski dans les boutiques de sport en station. Une profession qui recrute, mais qui peine à trouver des volontaires.

Ce forum était organisé par le CNPC, une école de commerce du sport ayant une antenne à Meylan. L'organisme propose une formation de skimen/skiwomen en alternance : sept semaines de formation, puis les candidats partent dans les différentes stations de ski de la région pour revenir en avril passer leur diplôme. 

300 offres d'emploi, une cinquantaine de candidats

Hier la journée était ouverte à tous, le but : que les candidats trouvent leur employeur afin d'intégrer la formation. Une soixantaine de recruteurs étaient présents hier, pour un total de 300 offres d'emploi en alternance. 

Problème : seul une cinquantaine de candidats ont fait le déplacement. "Par rapport à ce qu'on avait il y a deux ou trois ans en arrière, on se retrouve avec quasiment la moitié en moins !" déplore Jean-Jacques Goulot, responsable du magasin Intersport de Chamrousse. 

Isabelle Dauplan, responsable de Cyril's Sport à l'Alpe d'Huez, n'arrive pas à trouver le profil qui lui convient parmi le peu de candidats présents "Ils sont un petit peu pommés, ils ne savent pas trop ce qu'ils cherchent. Donc pour l'instant je ne trouve pas."

Une fois qu'un recruteur a trouvé son candidat, la signature se faisait directement quelques mètres plus loin. - Radio France
Une fois qu'un recruteur a trouvé son candidat, la signature se faisait directement quelques mètres plus loin. © Radio France - Elisa Montagnat

Le coût du logement en station pointé du doigt

Tous les recruteurs font le même constat aujourd'hui : les candidats manquent, et c'est sûrement dû au prix de la vie en station, particulièrement au prix du logement. 

Pour Jean Jacques Goulot,"il va peut-être falloir que les stations se mettent à réfléchir sérieusement à l’accueil de ces jeunes qui sont très important pour nous. Peut-être des bâtiments construits pour les saisonniers en partenariat avec les commerçants, les acteurs économiques de la station."

Il reste donc plusieurs dizaines de postes à pourvoir, les candidats intéressés peuvent encore contacter le CNPC.