Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fouilles archéologiques à Autun : 150 sépultures parmi les plus anciennes de la Gaule du Nord mises au jour

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Une équipe d'archéologues de l'Institut National de Recherches en Archéologie Préventive (INRAP) mène une campagne de fouilles à Autun. Des fouilles, sur prescription de l'Etat, qui portent sur une nécropole située à proximité d'une église paléochrétienne. 150 sépultures ont été découvertes.

Un archéologue frotte enlève délicatement la terre qui entoure un vieux squelette dans la nécropole d'Autun
Un archéologue frotte enlève délicatement la terre qui entoure un vieux squelette dans la nécropole d'Autun © Radio France - Thomas Nougaillon

La fouille est menée sur un terrain où doit être construite une maison. Les archéologues de l'INRAP sont à pied d'oeuvre depuis plusieurs jours. La fouille qu'ils mènent sur prescription de l'Etat via la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne-Franche-Comté (DRAC) est réalisée en partenariat avec le service archéologique de la ville d'Autun

150 tombes mises au jour

La fouille porte sur une nécropole située à proximité de l'église paléochrétienne de Saint-Pierre-l'Estrier à un peu plus de deux kilomètres du centre-ville d'Autun. La fouille a permis de mettre au jour 150 tombes. Certains individus sont enterrés dans des sarcophages en grès tandis que d'autres sont placés dans des cercueils en bois ou en plomb. Peu d'objets ont été retrouvés explique l'INRAP, ce qui est "conforme aux pratiques funéraires de l'Antiquité tardive"

Un cercueil vieux de 1 500 ans

Les archéologues ont par ailleurs découvert les traces de six mausolées et d'un édifice en bois. Les cercueils de plomb poursuit l'INRAP "sont rares dans la moitié nord de la France, Autun en est l'un des gisements les plus importants, avec une quarantaine d'exemplaires connus, dont huit issus de la fouille en cours". Placé dans un sarcophage de pierre, l'un d'eux "semble hermétique depuis 1.500 ans" il sera ouvert lorsque la fouille sera terminée. Il pourrait "révéler un individu bien conservé"

L'un des archéologues pose devant l'un des cercueils de plomb mis au jour dans la nécropole d'Autun
L'un des archéologues pose devant l'un des cercueils de plomb mis au jour dans la nécropole d'Autun © Radio France - Thomas Nougaillon

Le premier évêque d'Autun 

Cette nécropole en usage du IIIe au Ve siècle accueillerait, selon les chercheurs, des sépultures chrétiennes parmi les plus anciennes de la moitié nord de la Gaule. "Certains de ces imposants monuments funéraires contenaient des sarcophages de marbre. L'un d'entre eux aurait abrité la dépouille d'Amator, parfois cité comme le premier évêque d'Autun".

Pascal enlève la terre autour de vieux ossements
Pascal enlève la terre autour de vieux ossements © Radio France - Thomas Nougaillon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu