Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fracture numérique : 30 conseillers vont être déployés dans la Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

Le département de la Sarthe a signé un accord avec l'Etat : 30 conseillers numériques vont être déployés dans le département pour lutter contre la fracture numérique.

Un français sur trois ne maîtrise pas pleinement les outils informatiques
Un français sur trois ne maîtrise pas pleinement les outils informatiques © Radio France - Bastien Munch

La Sarthe veut lutter contre l'exclusion numérique. Le département a signé, ce mardi 23 février, un accord avec l'Etat pour déployer 30 conseillers numériques d'ici deux mois sur l'ensemble du territoire. 

Sous forme de permanence, les conseillers seront présents dans les mairies, salles polyvalentes, Ehpad, ou encore associations pour "permettre à tout le monde d'appréhender internet, un ordinateur, ou un smartphone", explique Cédric O, secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique. Accompagné du président du département, Dominique Le Mèner, il rappelle "qu'un français sur trois ne sait pas entièrement utiliser ces outils"

La fracture est d'autant plus forte depuis le début de la crise sanitaire, pendant laquelle l'outil numérique s'est d'avantage déployé. "Pour faire son attestation de sortie, ou prendre rendez-vous avec un médecin en téléconsultation", explique Dominique Le Mèner, tout en saluant ce partenariat.

Financé par l'Etat

Comme dans de nombreux autres départements, l'Etat débloque une enveloppe d'1,5 millions d'euros pour former et employer les futurs conseillers. Charge ensuite au département de sélectionner les candidats et de les déployer sur le territoire. Avant même la signature de cet accord, 96 sarthois ont candidaté pour devenir conseiller numérique

Choix de la station

À venir dansDanssecondess