Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

France Alzheimer ouvre un local à Guéret

-
Par , France Bleu Creuse

Pour ne pas laisser les familles seules face à leurs questions, l'association France Alzheimer relance une antenne en Creuse. Il s'agit d'accueillir et d'accompagner les personnes quand un de leurs parents sombre dans la maladie.

En Creuse, plusieurs maisons de retraite accueillent des malades pour une journée - Photo d'illustration
En Creuse, plusieurs maisons de retraite accueillent des malades pour une journée - Photo d'illustration © Maxppp - Marc GREINER - PHOTOPQR/LE DAUPHINE LIBERE

Creuse, Nouvelle-Aquitaine, France

France Alzheimer relance son antenne creusoise. On trouve du conseil et du soutien en poussant la porte du Centre Communal d'Action Social de Guéret. C'est ouvert à toutes les familles du département.

On estime qu'en Creuse, 4 milles personnes sont touchées par cette maladie. Pas facile de faire face à ce phénomène. On ne guérit pas d'Alzheimer et on ne peut pas raisonner quelqu'un qui n'a plus conscience de sa situation.

Pas facile dans ces cas là de savoir comment réagir, vers qui se tourner.

Catherine habite Clermont-Ferrand, mais elle suit au quotidien ses parents qui sont à Evaux-Les-Bains. Sa maman est maintenant atteinte de la maladie d'Alzheimer, et c'est une épreuve pour toute la famille.

"Elle ne sait plus qui vous êtes, mais elle aimerait bien que vous reveniez.."

"La maladie arrive à pas de loups. j'ai appris à décrypter quand elle disait "oui, oui" en souriant plus que d'habitude: c'est parce qu'elle ne comprenait pas."

"Ce qui est très compliqué c'est de faire le deuil de la personne que l'on a connu. Il y'a des moments de lucidité, et puis des moments où elle ne va plus vous reconnaître. Elle va vous demander votre numéro de téléphone parce qu'elle ne sait plus qui vous êtes, mais elle aimerait bien que vous reveniez." 

Catherine a pu accompagner ses parents à distance, en passant par le Conseil Départemental pour bénéficier d'aides à domicile. Elle a dû aussi, avec l'aide de son médecin traitant emmener sa maman jusqu’à Montluçon pour passer un IRM. 

"C'est un parcours du combattant, explique t-elle, parce qu'on se retrouve seul face à la maladie. Voila pourquoi il faut une structure pour nous aiguiller.  Il n'y a pas d'aide immédiate auprès des personnes âgées. Elles sont livrées à elles-mêmes, et dans les campagnes c'est terrible."

Catherine raconte comment elle fait face à la maladie de sa maman

Une journée à la maison de retraite pour souffler

Pour soulager les familles, 5 maisons de retraite en Creuse accueillent des personnes atteintes du syndrome d'Alzheimer pour une journée. 

C'est le cas de l'EHPAD d'Ajain, la maison d'Accueil de jour est un petit pavillon accolé au grand bâtiment principal.

Des couleurs et des repéres dans les couloirs de l’Accueil de jour d'Ajain - Radio France
Des couleurs et des repéres dans les couloirs de l’Accueil de jour d'Ajain © Radio France - Olivier Estran

Ici les murs sont colorés, et tout cela ressemble à une petite maison.

"On fait en sorte de se sentir en famille, explique Nicole Giraud, une des aide-soignantes, on stimule les patients avec plein d'activités, on fait du dessin, de la musique le lundi par exemple, et puis pour ceux qui le souhaitent on cuisine ensemble. On épluche les légumes, les fruits, et on mange ce que l'on a préparé."

"Les personnes retrouvent confiance en elles, complète Valérie Goux, la cadre de santé, l'idée c'est de les valoriser. On ne guérit pas de la maladie, mais on en retarde les effets. Parfois les familles sont surprises par le résultat et disent "ah bon maman a su refaire une tarte aux abricots ?!"  Eh bien oui, les patients non pas forcement conscience d’être à l'Accueil de Jour, mais elles ont le sentiment d'avoir passé une journée agréable."

L’Accueil de Jour d'Ajain peut accueillir 9 personnes par jour, et on peut revenir 3 fois dans la semaine. C'est parfois un sas vers une prise en charge permanente.

Les autres maisons de retraite qui pratiquent l'Accueil de Jour sont celles d'Evaux-les-Bains, Bourganeuf, Bénévent ou Azérables. Le coût de la journée (42 euros 72 à Ajain) est pris en grande partie en charge par la Sécu et le Conseil Départemental.

Quant à l'antenne de France Alzheirmer Creuse, on peut la joindre au  05.55.82.83.26. Elle est ouverte le Lundi 14h 17h, le Mercredi 9h 12h, le Mardi - Jeudi - Vendredi 9h 12h - 14h 17h

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu