Société

France Bleu Breizh Izel raconte " Bellevue" quartier populaire de Brest. Journée spéciale le jeudi 21 mai 2015

Par Valérie Le Nigen, France Bleu Breizh Izel jeudi 21 mai 2015 à 18:00

Bellevue
Bellevue © Radio France

Vous connaissez Bellevue ? Vous visualisez peut être les grandes tours ? Vous êtes peut être venus à la patinoire, à l' Ecole de Commerce, à la fac ou à la CPAM ? Nous allons vous raconter la bonne humeur du marché du jeudi, comment le punk rock brestois a pris naissance à Bellevue, parler des problèmes de sécurité aux Bahamas.

Dès 6H, le jeudi 21 mai 2015, nous vous proposons des reportages dans ce quartier populaire de Brest,  avec de 17H30 à 18H30, une emission en public depuis le bar " le Pavois" . Comment vit-on à Bellevue ?  Quel projets d'urbanisme pour le quartier ? Où en est on des problèmes de sécurité ?   Venez témoigner ou juste écouter. France Bleu Breizh Izel se déplace à Bellevue et l'émission est publique. 

De grandes tours et un esprit " village"

Avec ses 18 OOO habitants, Bellevue est le quartier le plus dense de Brest. C'est le plus petit en terme de surface (269 hectars). 25 % de sa superficie sont occupés par des espaces verts (parcs, jardins, rives de la Penfeld). Les habitants sont donc regroupés dans un habitat concentré, des immeubles, des tours.  Pourtant, le quartier connait une vie de village, avec un brassage de population et de générations, sur la place Napoléon III. La vie associative y est dense. Le marché du jeudi particulièrement sympatique

Le marché de Bellevue - Radio France
Le marché de Bellevue © Radio France

 

Bellevue. Le marché

Des baraques à l'utopie des années 60... la création de " Brest II

La première pierre de Bellevue a été posée le 27 juin 1963...  C'était le temps de l'utopie des années 60. Les tours sont alors l'idéal de l'urbanisme. Puis, dans les années 70, la contestation s'est élevée conte la densité des constructions. On crée des espaces verts, des espaces de jeu. En 2002, la nouvelle place Napoléon III.. Bellevue évolue encore. 

Bellevue  - Radio France
Bellevue © Radio France

Bellevue Histoire

Le punk rock brestois est né dans les caves de Bellevue 

La vie culturelle aussi. C'est d'ailleurs à Bellevue qu'est né le punk rock brestois ces vingt dernières années. " Sans doute parcequ'il est plus facile de répéter dans les caves des cités qu'en centre ville" explique Thierry Trémintin à l'espace Léo Férré. Un cd " Fleurs de béton, Bellevue cité rock " est sorti en 2013 et un autre CD est en préparation. 

Bellevue Punk rock

Des quartiers dans le quartier, et un point chaud : les Bahamas

Il faut prendre le temps de flaner dans le quartier... ou plutôt dans les quartiers : Kergoat, Quizac, Lanredec, le Bouguen, les rives de la Penfeld et évidemment Le Bergot. Ce quartier situé près du centre commercial des Bahamms est confronté à un trafic de drogue et à un sentiment d'insécurité. En mai 2011, quatre commerces ont pris feu dont la boulangerie et la poissonnerie. Les habitants ont organisé une marche blanche pour lutter contre la violence et ont créé un collectif des habitants du Bergot. Depuis, un nouveau boulanger s'est installé, des vigiles surveillent les bâtiments la nuit ( financés par la mairie) et la municipalité porte un nouveau projet commercial. 

Bellevue sécurité au Bergot

La peur et la loi du silence

Au hasard des cages d'escaliers à Bergot, on rencontre des habitants très attachés à leurs quartiers et à son esprit "village", sympatique et populaire . Mais spontannément, TOUS les habitants parlent de sécurité. Parfois pour préciser qu'il y a une bonne ambaince dans leurs cages d'escaliers mais qu'ils savent qu'un peu plus loin, les habitants craquent, à force d'insultes, d'agressions verbales. Plusieurs ont refusé de s'exprimer à la radio, malgré la promesse de modifier les voix à l'antenne. "Regardez, ici au centre commercial des Bahamas, à droite un groupe de dealers, à gauche leurs grands frères. C'est un système mafieux. Si l'on parle, on est agressé. Mais on ne comprend pas pourquoi ces dealers peuvent ainsi revenir dans le quartier. La police les interpelle. Mais que fait la justice ?".

  Rue de Vannes, plusieurs familles ont déménagé ces deux dernières années, suite à des incendies de voitures. Dans les immeubles à quatre étages de l'autre coté des Bahamas, une famille témoigne : " Nous allons déménager après plus de 10 ans dans le quartier. La grand mère a été agressée. Elle croise son agresseur tous les jours. " Un autre résident tempère : " il y a quand même moins d'agressions physiques qu'avant. Mais des agressions verbales oui."

Des profs motivés pour soutenir les collégiens

Au collége de Kerhallet, l'équipe pédagogique est vent debout pour obtenir le label "Rep +", Réseau d' Education Prioritaire +.  Ce classement donne droit à des moyens supplémentaires, pour lutter contre la fracture sociale. En décembre dernier, les 38 enseignants qui travaillent dans ce collège de 408 elèves, ont été très surpris de ne pas obtenir ce statut. Ils ont enquété pour comprendre les critères. Selon eux, 66% des élèves sont boursiers, 64% sont issues de familles défavorisées, 80% sont issus de " quartiers défavorisés, les anciennes ZUS". Dans un courrier au ministre de l'Eduction Nationale daté de janvier 2015, ils évoquent "les conditions sociales des habitants du quartier, les faits de violence, la présence de drogue, d'armes blanches en nette augmentation" .  De manifestations en courriers, ils annoncent leurs fermes détermination à obtenir ces moyens. L'équipe est dynamique, attaché à son collège et ses collégiens, avec peu de turn over. " En salle de prof, on commence à entendre parler de demande de mutation, alors que jusqu'ici les enseignants avaient tous envie de rester", explique Régis Cartier, enseignant. " On est très déterminé", confirme Sounia Khalfaoui, conseillère d' éducation adjointe. 

Bellevue Collège Kerhallet

Et le sport... avec une section féminine dynamique au FC Bergot

Allez les filles ! Une centaine de footballeuses jouent au FC Bergot. Et ce qui les motive ? La passion. Des filles beaucoup plus réfléchies, solidaires, travailleuses et intéressées que les garçons constate leur entraineur. 

Bellevue enro footballeuses

►Pour en savoir plus sur le quartier de Bellevue à Brest :

Débat Bellevue 17h30 18h00

Débat Bellevue 18h08 18h30

Un site de quartierUn journal de quartier | Contact: journaldebellevue@numericable.frUne salle de concert sympa