Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Opération "Mon AZF" : France Bleu Occitanie à la rencontre des Toulousains pendant deux mois

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Occitanie

Le 21 septembre 2021, Toulouse va célébrer les 20 ans de la catastrophe d'AZF. A cette occasion, France Bleu Occitanie donne la parole aux Toulousaines et Toulousains anonymes, sur cet évènement qui les a tant touchés.

Mon AZF : histoires de Toulousains par France Bleu Occitanie
Mon AZF : histoires de Toulousains par France Bleu Occitanie © Radio France

21 septembre 2001, l’explosion de l’usine AZF, qualifiée de “plus grosse catastrophe industrielle de l’après-guerre en France”, meurtrit Toulouse et bouleverse la vie de dizaine de milliers de Toulousains. Trente-et-une personnes ont perdu la vie, deux-mille-cinq-cents ont été blessées sans compter les lourds dégâts matériels évalués à plusieurs milliards d'euros.

Tous les Toulousaines et les Toulousains se souviennent tous de leur 21 septembre 2001. Qu’ils aient été victimes, qu’ils aient vécu la scène, eu peur pour leurs proches ou entendu l’explosion, AZF reste un souvenir marquant dans l’histoire de la ville, un moment fort de son histoire collective. Vingt ans après, France Bleu Occitanie a donc décidé de lancer son dispositif “Mon AZF : histoires de Toulousains”

L'opération "Mon AZF : histoires des Toulousains" avec la mairie de Toulouse 

Nous donnons la parole aux Toulousaines et Toulousains anonymes, sur cet évènement qui les a tant touchés. La radio y consacrera aussi dès la rentrée de septembre une série de podcasts exceptionnelle.

Pendant les mois de mai et de juin, avec notre studio mobile tous les mardis, nous viendrons à votre rencontre pour recueillir vos témoignages. France Bleu Occitanie donne pour la première fois la parole au grand public. Le sujet n'a jamais encore fait l'objet d'études sociologiques poussées sur les conséquences pour la population.

Pour Pierre Galibert, Directeur de France Bleu Occitanie, il était impératif de rendre les Toulousains acteurs de cette commémoration :

L’histoire récente de Toulouse passe par AZF et les toulousains vont raconter « leur AZF ». Tous les Toulousains auront la parole sur nos ondes. Il est important de tendre notre micro et écouter comment les Toulousains ont vécu les heures et les jours qui ont suivi avec les riverains de la rue Bernadette, les habitants qui ont vu leurs fenêtres voler en éclats partout dans Toulouse, ceux qui souffrent encore aujourd'hui de traumatismes physiques ou psychologiques, ou ceux qui ont simplement entendu et senti le souffle de l'explosion place du Capitole. 

Un studio mobile à votre rencontre

Durant deux mois, tous les mardis de 10 heures à 16 heures, France Bleu Occitanie installe son studio mobile dans les quartiers toulousains et l'agglomération pour recueillir les témoignages et remplir son rôle de radio de mémoire.

  • Mardi 4 mai - route d'Espagne devant le lycée Galliéni à Toulouse
  • Mardi 11 mai - place du Morvan quartier Bagatelle à Toulouse
  • Mardi 18 mai - à proximité du marché Saint-Cyprien à Toulouse
  • Mardi 25 mai - marché Cristal à Toulouse
  • Mardi 1er juin - devant le centre commercial Balma-Gramont
  • Mardi 8 juin - place commerciale quartier Empalot à Toulouse
  • Mardi 15 juin - place de la Mairie de Tournefeuille
  • Mardi 22 juin - place du Capitole à Toulouse

Ces témoignages seront à retrouver ultérieurement dans un podcast original "Mon AZF : histoires de Toulousains", disponible en septembre 2021.

Racontez-nous votre AZF

Confiez-nous dès maintenant vos souvenirs, vos témoignages via le formulaire ci-dessous.

Pour afficher ce contenu Google Forms, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Gérer mes choix

A 10h17 le 21 septembre 2001, dix jours après les tours jumelles de New-York, un stock de près de 400 tonnes de nitrate d'amonium explosait près de la Garonne. Après quinze années de bataille judiciaire, les responsabilités du directeur du site et de la société Grande Paroisse ont été définitivement reconnues en 2019. Mais la plaie reste ouverte à Toulouse et dans sa région.

AZF reste la plus grosse catastrophe industrielle de l'après-guerre en France. Les récentes catastrophes industrielles de Lubrizol à Rouen, et surtout celle du port de Beyrouth (très ressemblante) ont rappelé que le sujet était encore brûlant d'actualité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess