Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

France Bleu Pays Basque soutient Euskaraldia, le temps de la langue basque

-
Par , France Bleu Pays Basque

Au côté de 10 autres médias du Pays Basque Nord, notre radio s'inscrit dans la dynamique Euskaraldia, le temps de la langue basque. Du 23 novembre au 3 décembre, durant 11 jours, les bascophones sont invités à s'exprimer le plus possible en euskara.

11 médias s'engagent ensemble à soutenir Euskaraldia
11 médias s'engagent ensemble à soutenir Euskaraldia © Radio France - Andde Irosbehere

Parler en euskara, durant 11 jours, le plus souvent possible, France Bleu Pays Basque dit chiche ! Au côté de 10 autres médias d'Iparralde, notre radio s'engage à soutenir l'opération Euskaraldia, que l'on pourrait traduire le "Temps de la langue basque".

L'opération, qui débute vendredi 23 novembre, et s'achèvera le 3 décembre, invite les bascophones, qu'ils soient locuteurs complet ou bien simplement réceptifs, à utiliser le basque partout et en toute occasion. L'objectif est de dynamiser la pratique d'une langue dont le nombre de locuteurs est récemment repartie à la hausse, mais qui est de moins en moins parlée au quotidien, selon une dernière étude sociolinguistique.

Des groupes se sont constitués dans 64 communes. 4 600 inscrits pour l'instant, et parmi ceux qui s'engagent donc, on trouve la plupart des médias du Pays basque Nord. De Mediabask à Kanaldude, de France 3 Euskal Herri à Berria, en passant par Herria, TVPI, Herria, le réseau Euskal Irratiak ainsi que notre radio.

"Les médias jouent un rôle dans la transmission de la langue"

Pour Franck Dolosor, journaliste à la télévision Euskal Telebista, cette participation des médias est symboliquement importante.

Franck Dolosor, journaliste à Euskal Telebista, et "aho bizi"

Plusieurs personnalités du Pays basque s'inscrivent aussi dans la démarche
Plusieurs personnalités du Pays basque s'inscrivent aussi dans la démarche © Radio France - Andde Irosbehere

"Euskara, jaldi hadi plazara"

Cette opération n'est pas inédite, mais c'est la première fois qu'elle est étendue à l'ensemble du Pays basque. Pour relever le défi, deux profils sont possibles : Si vous êtes à l'aise en basque, vous pouvez être "aho bizi" et vous engager à discuter en basque tant que la personne en face vous comprend. Si vous êtes en apprentissage ou ne maîtrisez pas assez la langue, vous pouvez devenir "belarri prest" et vous engager à faire quelques efforts.

"Aho bizi" ou "belarri prest", mode d'emploi

Pour ceux qui souhaitent participer, il est toujours possible de le faire sur le site Internet d'Euskaraldia, jusqu'à vendredi. Un badge vous sera alors distribué en fonction de votre profil.

France Bleu Pays Basque consacrera des reportages régulièrement à cet événement ainsi qu'une journée spéciale à l'euskara le 3 décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess