Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire, détaille le plan régional de déconfinement

-
Par , France Bleu Orléans

Le président de la région Centre-Val de Loire, François Bonneau, a fait une conférence de presse, ce mercredi 29 avril, après les annonces d’Edouard Philippe, pour détailler le plan de déconfinement à l’échelle régionale.Transports, écoles, entreprises ont été évoqués. Que faut-il en retenir ?

François Bonneau, au centre, annonce les mesures prises par le conseil régional pour aider les entreprises en difficulté depuis le début de l'épidémie de Coronavirus.
François Bonneau, au centre, annonce les mesures prises par le conseil régional pour aider les entreprises en difficulté depuis le début de l'épidémie de Coronavirus. © Radio France - Alexandra Lagarde

Le président de la région Centre-Val de Loire, François Bonneau, a détaillé longuement ce mercredi 29 avril lors d'une conférence de presse, au lendemain des annonces d'Edouard Philippe devant les députés, les mesures prises par la région pour permettre le déconfinement à partir du 11 mai prochain. Lycées, écoles, transports mais aussi entreprises ont été évoqués, même si des questions demeurent. 

Soutenir les élèves et notamment les lycéens

Tout d'abord, François Bonneau est revenu sur la question des élèves scolarisés dans la région, et plus particulièrement les lycéens, qui ne retrouveront pas le chemin de l'école le 11 mai prochain (contrairement aux primaires et aux collégiens en classes de sixième et de cinquième). : "les établissements et les agents de la région étaient prêts à accueillir les lycéens dès le 11 mai. Le Premier ministre en a décidé autrement, nous allons donc renforcer nos dispositifs complémentaires d'accompagnement."

Et parmi ces dispositifs, la question de l'accès aux ressources numériques est centrale selon le Président : "nous allons continuer de fournir des ordinateurs aux élèves qui n'en ont pas. Nous réfléchissons par ailleurs à la mise en place d'espaces de travail où se trouvent des ordinateurs dans les lycées volontaires. Les élèves en petits groupes et dans le strict respect des règles sanitaires pourraient continuer de travailler grâce à ces ordinateurs. 40.000 ordinateurs fixes sont aujourd'hui disponibles dans la région." 

Transports inter-urbains et scolaires

François Bonneau est ensuite longuement revenu sur la question des transports, aussi bien inter-urbains que scolaires. En ce qui concerne les transports inter-urbains, l'ensemble des lignes ferroviaires seront réouvertes dès le 11 mai. Des contrôles de billets seront, par ailleurs, effectués sur les quais des trains pour éviter la surcharge des wagons et les premières et secondes classes seront supprimées pour gagner de l'espace. "Cette crise ne doit pas mettre de côté les transports en commun, au contraire." rappelle François Bonneau 

Et pour les transports scolaires, même logique : "dans les cars nous laisserons un siège sur deux, nous désinfecterons les bus tous les jours et les abris-bus toutes les semaines. Et les "billétiques" embarquées [bornes de validation des tickets de transport] que nous avons installé dans nos bus l'an passé nous servirons à adapter le plan de transport au jour le jour." détaille François Bonneau. 2.000 lignes de bus sont dédiées au transport scolaire dans la région Centre-Val de Loire. 

Soutenir l'économie et relocaliser les activités

Le président de la région est revenu sur les questions économiques et le soutien aux entreprises. "La région est en train de distribuer aux entreprises les 2 millions de masques qu'elle a commandé il y a quelques semaines. Nous avons également engagé plus d'1 milliard et demi d'euros avec l'aide de l'Etat et des banques pour soutenir les entreprises. Nous maintenons ces efforts." rappelle François Bonneau. 

Notre région est une région industrielle, dans les domaines pharmaceutiques et cosmétiques par exemple, nous devons l'exploiter.

Mais ce qui préoccupe surtout la région à présent c'est la question de la relocalisation de ses activités : "cette crise a révélé les limites de nos chaînes de production, il est temps de revenir à des activités plus locales. Notre région est une région industrielle, dans les domaines pharmaceutiques et cosmétiques par exemple, nous devons l'exploiter. Nous travaillons sur ce sujet depuis plusieurs jours maintenant." 

Rouvrir ses sites touristiques 

Enfin, François Bonneau a réaffirmé le souhait de rouvrir le plus vite possible les sites touristiques et notamment les Châteaux de la Loire peu de temps après le 11 mai : "la région, c'est le ZooParc de Beauval, le château de Chaumont, c'est aussi le tourisme à l'extérieur, avec la Loire à vélo [900 km de voies cyclables pour un million de touristes par an], qui doit pouvoir rouvrir rapidement." 

Pour rappel, la région Centre-Val de Loire, à l'occasion des 500 ans de la Renaissance, a enregistré des fréquentations records dans ses sites touristiques l'an passé : plus de 600 000 entrées au cours de l'année 2019. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess