Société

François Hollande refuse un changement de statut des animaux

Par Marina Cabiten, France Bleu vendredi 21 février 2014 à 16:23

Aujourd'hui, les animaux sont assimilés dans le code civil à des biens meubles
Aujourd'hui, les animaux sont assimilés dans le code civil à des biens meubles © MaxPPP

Le président de la République a rejeté vendredi l'idée de faire évoluer le statut des animaux dans le code civil. François Hollande répond ainsi à des intellectuels qui avaient demandé en octobre dernier dans un manifeste à reconnaître "la nature d'être sensible" de l'animal.

À la veille de l'ouverture du Salon de l'Agriculture, François Hollande a rejeté vendredi dans le magazine France Agricole un changement de statut des animaux dans le code civil. Le président dit donc non à ces intellectuels qui l'avaient sollicité en octobre dernier via un manifeste.

François Hollande souligne que "dans le code rural notamment, l'animal est déjà considéré comme un être sensible. Pourquoi ajouter d'autres considérations ?" . Il ajoute que "beaucoup d'efforts ont été réalisés pour le bien-être animal sans qu'il soit nécessaire de le traduire par une loi" .

Un argument qui ne satisfera pas les signataires de ce manifeste publié en octobre dernier et relayé par la Fondation 30 Millions d'amis. Érik Orsenna, Boris Cyrulnik ou Michel Onfray y dénoncent l'article 528 du code civil qui considère les animaux comme des biens meubles, autrement dit des objets.