Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après quatre ans de procédure, les sacs d'amiante évacués de l'usine sarthoise Freix

-
Par , France Bleu Maine

Cela faisait quatre ans que les big bags de déchets amiantés se détérioraient sur l'ancien site Freix à Bonnétable (Sarthe) : les travaux pour les évacuer ont enfin commencé le 13 janvier 2021. Les derniers sacs doivent quitter les lieux ce lundi.

Les big bag contenant de l'amiante auront tous été évacués sur l'ancien site de Freix d'ici lundi (photo d'archives - 2018)
Les big bag contenant de l'amiante auront tous été évacués sur l'ancien site de Freix d'ici lundi (photo d'archives - 2018) © Radio France - Julien Jean

Il ne devrait plus y avoir aucun big bag contenant des déchets amiantés dès lundi 25 janvier sur l'ancien site Freix à Bonnétable. Quatre ans après la liquidation judiciaire de l'entreprise sarthoise, dont le dirigeant a été condamné pour avoir exposé ses salariés à l'amiante, les travaux pour enlever les 145 sacs ont enfin pu commencer le 13 janvier 2021. 

Près de 200 tonnes de déchets amiantés

Ce jeudi, 180 tonnes de déchets amiantés ont déjà été évacuées du site. Quelques fûts de déchets chimiques doivent aussi être enlevés d'ici la fin de semaine. Selon l'Agence de la Transition Ecologique (Ademe), qui gère les travaux, les déchets amiantés vont être enfouis sur un site prévu à cet effet à Champteussé-sur-Baconne, dans le Maine-et-Loire. Quelques plaques de fibrociment partent à Changé, en Mayenne.

Depuis quatre ans, les sacs contenant les déchets amiantés se sont en partie désagrégés, faisant craindre des risques pour la santé des riverains. L'Ademe a finalement pu lancer les travaux en ce début d'année après plusieurs procédures pour s'assurer que l'entreprise ne pouvait les payer elle-même. Le chantier coûte pour l'heure 152.000 euros à l'Etat, un chiffre qui pourrait encore grimper un peu selon le tonnage final de déchets évacués.

Protocole strict

Quatre opérateurs sont chargés de récupérer les big bags contenant les déchets amiantés depuis dix jours. Le protocole de sécurité est strict :  masque spécifique avec ventilation intégrée, combinaison et double douche en sortie de chantier. Chaque sac est saisi à l'aide d'un engin pour être déposé à l'intérieur d'une benne, dans des sacs hermétiques spécialement conçus pour l'amiante

Des brumisateurs fonctionnent aussi en permanence pour faire retomber au sol toute fibre d'amiante qui risquerait de s'envoler. Selon l'Ademe, les premières mesures n'ont relevé aucunes fibres dans l'air, le seuil maximal étant à 5/L : d'autres sont réalisées jusqu'à la fin du chantier et communiquées aux riverains. 

Quid de l'intérieur du site ? 

S'il n'y aura plus d'amiante sur place en début de semaine prochaine, l'intérieur du site reste pollué. L'Ademe n'est cette fois pas chargée du chantier : "Le bâtiment étant scellé, il ne présente pas de danger pour les riverains", précise l'organisme. Pour cette phase de travaux, aucun calendrier n'est pour l'heure connu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess