Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Froid : attention aux risques d'intoxication au monoxyde de carbone

jeudi 1 novembre 2018 à 8:51 Par Clémence Gourdon Negrini, France Bleu Picardie

Tous les ans c'est la même chose : quand les températures baissent le risque d'intoxications au monoxyde de carbone augmente ! L'hiver dernier 460 personnes y ont été exposées dans les Hauts de France, et deux personnes sont décédées. France Bleu Picardie vous rappelle les précautions à prendre.

L'hiver dernier 450 personnes ont été exposées au monoxyde de carbone dans les Hauts de France
L'hiver dernier 450 personnes ont été exposées au monoxyde de carbone dans les Hauts de France © Maxppp - PHOTO PQR

Tous les ans c'est la même chose : quand les températures baissent le risque d'intoxications au monoxyde de carbone augmente !  Dans les Hauts-de-France particulièrement. La région est parmi les plus concernées : 460 personnes y ont été exposées l'hiver dernier, et deux sont décédées. Quand et comment entretenir vos appareils ? Quels sont les premiers symptômes d'une intoxication ? Comment réagir dans ce cas ? France Bleu Picardie vous rappelle les précautions à prendre.

Entretien sérieux et régulier

Le risque d'intoxication concerne toutes les personnes qui se chauffent avec des chauffages à combustion (gaz, fioul, charbon, bois, etc.) Chaque année, il faut donc penser à bien entretenir son système de chauffage en faisant appel à un chauffagiste. "Il vaut mieux le faire avant le démarrage des appareils, mais ça n'est pas trop tard de le faire maintenant !", rappelle Aurore Roynette, responsable communication à l'Association pour la prévention de la pollution atmosphérique (APPA). Autre conseil : aérer son logement, même si les températures extérieures ne s'y prêtent pas. Vigilance également à appeler un chauffagiste professionnel plutôt que de réaliser l'entretien soi même !

Symptômes et réaction

Maux de tête, vertiges, nausées et vomissement sont les symptômes les plus réguliers lors d'une intoxication au monoxyde de carbone. Des maux réguliers en période hivernale, "mais si les gens se sentent mieux en sortant de leur logement, et de nouveau mal lorsqu'il y entre de nouveau il faut réellement s'inquiéter quant à ses installations", explique Aurore Roynette. Lorsque l'intoxication est forte, la perte de connaissance peut se faire en quelques minutes, "il faut immédiatement appeler les secours et sortir de chez soi", conseille la responsable de l'APPA, et appeler les secours au 15, 18 ou 112 (114 pour les personnes malentendantes). 

Aurore Roynette, responsable communication de l'APPA