Société

Froid : l'hiver arrive (enfin) dans l'Yonne !

Par Clara Guilliet, France Bleu Auxerre samedi 16 janvier 2016 à 19:26

Première vague de froid : les Icaunais s'équipent
Première vague de froid : les Icaunais s'équipent © Maxppp - Photo d'illustration

Depuis quelques jours, le mercure dépasse à peine les 0°C. L'hiver, qu'on a tant cherché en décembre, est enfin arrivé. Avec lui, les premières neiges, notamment dans le Morvan et en Puisaye. Les premières chaussées gelées aussi. Le plan de viabilité hivernale est en vigueur jusqu'au 11 mars.

Les douces températures du mois de décembre nous l'aurait presque fait oublier. Mais l'hiver s'est rappelé aux Icaunais en cette fin de semaine. Des températures négatives la nuit, des gelées au matin. Guère plus dans la journée. C'est en Puisaye que les premiers flocons sont tombés. Mais ils n'ont pas duré. Dans le Morvan, en revanche, une fine couche blanche a rapidement recouvert les chemins.

L'hiver dans les rayons

Chacun ce week-end sortait emmitouflé. Mais certains se sont fait surprendre. Direction alors les magasins et leurs rayons gants, écharpes, bonnets. Malgré les soldes, les pulls et autres gros manteaux ont fait leur retour dans les vitrines. "J'avais déjà des manteaux mais ce sont ceux de l'année dernière. Alors ce samedi, je reviens dans les boutiques pour en cherche des nouveaux plus chauds", sourit Chantal, croisée dans la principale rue commerçante d'Auxerre. "Dès qu'on sent le froid on fait le nécessaire."

L'arrivée du froid à Auxerre : "on s'équipe"

Cette arrivée de l'hiver, les passants la prennent avec le sourire. "Ça fait du bien, ça revigore", dit Patrick. "C'est de saison", ajoute Annie. Ce que craignent en revanche les automobilistes, ce sont les gelées et les plaques de verglas. Chacun y va de son conseil. "Roulez doucement", "ne pas prendre sa voiture le matin", "s'acheter de bons pneus neiges". Pour la sécurité de chacun, une centaine d'agents du département est mobilisée 24 heures sur 24.

Car le plan de viabilité hivernale n'attend pas les premières neiges pour se mettre en place. Depuis le 20 novembre et jusqu'au 11 mars, les presque 5.000 kilomètres de routes départementales sont surveillées à la moindre alerte. L'an dernier près de 1.300 tonnes de sel ont été déversées sur les routes. Depuis ce vendredi, six équipes patrouillent sur l'ensemble du département, au petit matin, pour déterminer les zones les plus sensibles et lancer des opérations de salage si nécessaire. 

Un dispositif qui a été légèrement réduit. La raison : des hivers plus doux dans l'Yonne ces dernières années.

>>> Les conditions de circulation en temps réel dans l'Yonne