Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les arnaques à la livraison de colis en très forte augmentation

-
Par , France Bleu Azur

En cette période d'augmentation très forte du trafic de colis, les arnaques se multiplient. Elles seraient en augmentation de 400% en ce mois de novembre. La Poste, qui représente les deux tiers du marché, est aux aguets.

Le trafic des colis en très forte augmentation en ce mois de décembre.
Le trafic des colis en très forte augmentation en ce mois de décembre. © Radio France - Thibault Delmarle

"Nous faisons fermer une centaine de sites d'arnaques par semaine. Depuis le début de l'année, nous en avons fait fermer plus de 5.500". Ces données sont communiquées par Gabriel De Brosses, le directeur de la cybersécurité du groupe La Poste. Il faut dire qu'avec les deux confinements, le "Black Friday" et les fêtes de fin d'année, les commandes par internet fonctionnent à plein. Les livreurs sont à bloc et les colis expédiés quotidiennement sont en augmentation de près de 30%. La tentation est donc grande d'arnaquer la filière. Que ce soit par des mails ou SMS qui demandent d'affranchir un peu plus le colis, de rappeler un numéro surtaxé ou d'aller se connecter sur un site pirate, les arnaques sont multiples et variées. Les victimes sont nombreuses. 

Une récente étude évoque 400 % d'augmentation au mois de novembre. Les gendarmes et policiers qui œuvrent sur le web ne savent plus où donner de la tête et demandent une plus grande attention aux clients. "Il faut simplement imaginer que le net c'est comme dans la vraie vie, explique Gabriel De Brosses. Quand quelqu'un vous aborde dans la rue et vous demande votre numéro de carte bleue vous ne lui donnez pas, alors pourquoi le faire sur le net, comme ça, par un simple mail ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess