Société

Fusion Champagne-Ardenne-Alsace-Lorraine : réactions des Champardennais

Par Sylvie Bassal, France Bleu Champagne-Ardenne mardi 15 juillet 2014 à 18:30

La nouvelle carte proposée par les députés PS.
La nouvelle carte proposée par les députés PS. © IDÉ

Les régions Champagne-Ardenne, Alsace et Lorraine pourraient finalement se rapprocher dans le cadre de la réforme territoriale. C'est en tout cas le projet des députés PS ce mardi alors que le débat s'ouvre à l'Assemblée nationale. Jean-Paul Bachy et Jean-Luc Warsmann réagissent à la nouvelle.

La première carte des régions dessinée pour cette réforme territoriale prévoyait une fusion Picardie - Champagne-Ardenne. Les députés socialistes annoncent finalement ce mardi qu'ils vont défendre une fusion de la Champagne-Ardenne avec l'Alsace et la Lorraine.

Cette hypothèse avait déjà été évoquée avant que François Hollande ne présente sa réforme, c'est donc un retour en arrière. Et les choses pourraient encore changer parce que l'Assemblée doit se pencher jusqu'à vendredi sur ce premier volet de la réforme territoriale.

Qui veut de la Champagne-Ardenne ?

C'est à se demander si la mariée est bien jolie. Les Picards n' en voulaient pas, quant aux Lorrains, ils se satisfaisaient jusqu'à present d'une fusion avec l'Alsace. La terrienne Champagne-Ardenne fusionnera donc avec l'Alsace et la Lorraine.

Alors mieux ou pas ? Les avis restent partagés! Quel lien y-a-t-il entre un Châlonnais et un Mulhousien, il n'y en a pas davantage entre un habitant de Givet dans les Ardennes et un habitant du plateau de Langres. Tous les élus en tous cas s'accordent sur le fait qu'il y a bien des liens à entretenir et poursuivre avec la Lorraine, et plus loin avec la Belgique et l'Allemagne.

Strasbourg comme capitale ?

Si le schéma reste définitif : Champagne-Ardenne-Lorraine-Alsace pèsera 5,5 millions d'habitants mais avec un centre de gravité qui restera à l'Est. Strasbourg se verrait bien capitale de cette nouvelle region.

À écouter :

Jean-Paul Bachy, président de la région Champagne-Ardenne. Lui, militait pour une région Picardie/Champagne-Ardenne/Lorraine, mais il ne voulait pas de l'Alsace. Et aujourd'hui il en a marre de tous ces va-et-vient.

Jean-Paul Bachy, Président de la région Champagne-Ardenne réagit à ce nouveau découpage : les champardenais pris en otage!

Jean Luc Warsmann, député UMP des Ardennes satisfait de ce découpage. Il rappelle que les trois quarts des parlementaires de Champagne-Ardenne étaient contre un rapprochement avec la Picardie.

Jean-Luc Warsmann, député UMP des Ardennes satisfait de ce rapprochement à l' Est