Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le G7 à Biarritz

G7 à Biarritz fin août : ce que l’on sait déjà des détails pratiques

-
Par , France Bleu Pays Basque

Quatre mois avant le début du sommet des chefs d’état, on fait le point sur les premières infos. Le front de mer sera bouclé du 23 au 26 août et le centre-ville de Biarritz séparé en deux zones accessibles uniquement muni d’un badge.

Deux zones "de protection" ont déjà été délimitées.
Deux zones "de protection" ont déjà été délimitées. © Radio France - Préfecture des Pyrénées-Atlantiques

Biarritz, France

Attention si vous voulez circuler dans Biarritz fin août, cela risque d’être très compliqué : sept chefs d’état et de gouvernement sont attendus du 24 au 26 août, et avec eux, environ 15.000 personnes, dont 25 délégations étrangères (3.000 personnes) et 4.000 journalistes pour suivre ces trois jours de rencontres. 

Deux zones seront accessibles à partir du vendredi 23 uniquement à l'aide d’un badge : la Zone 1, dite "zone de protection renforcée" et la Zone 2, "zone de protection". Comment obtenir le fameux badge ? Peut-on circuler dans ces zones en voiture ? Comment faire si l’on doit travailler à Biarritz ? Les transports fonctionneront-ils ? On fait le point sur les infos déjà à disposition.

La Z1, dite zone de protection renforcée (en rouge)

La Z1 - Radio France
La Z1 © Radio France - Préfecture des Pyrénées-Atlantiques

C’est la zone clé, aux abords des sites qui accueilleront les chefs d’Etat et de gouvernement : les grands hôtels, le casino, le centre de congrès de Bellevue et la Grande plage. 

Dans un premier temps, le golf du Phare de Biarritz devait être consacré à l’atterrissage des hélicoptères, mais cette solution a été abandonnée, selon le préfet des Pyrénées-Atlantiques. Des solutions sont à l'étude, notamment l’aéroport de Biarritz Parme.

La zone est activée du vendredi 23 août au lundi 26 août. Pendant tout ce temps-là, la circulation et le stationnement des véhicules sera impossible (y compris pour les résidents qui devront se garer en zone 2 ou en périphérie). Il faudra, pour y accéder (à pied) pouvoir présenter un badge nominatif et la pièce d’identité correspondante. Les badges pourront être délivrés aux résidents et ayant-droits (professionnels de santé, commerçants...).

Si vous y résidez et que votre logement donne directement sur les sites stratégiques (grands hôtels, casino, centre des congrès et Grande Plage), des prescriptions de sécurité complémentaires seront appliquées. 

Le badge d’accès pour la zone 1 donne accès à la zone 2, mais l’inverse n’est pas vrai.

Si vous êtes adeptes du surf, sachez que l’accès à la Grande plage sera dont interdit, ainsi que l’ensemble des activités nautiques aux abords immédiats. 

La Z2, dite zone de protection (en bleu)

La Z2 - Aucun(e)
La Z2 - Préfecture des Pyrénées-Atlantiques

Les résidents et ayant-droits (commerçants, salariés, professionnels de santé… ) pourront accéder à la Z2 à l’aide d’un badge. La circulation et le stationnement y seront possibles mais réglementés : il faudra que le véhicule soit équipé d’un macaron. Certaines rues pourront toutefois être interdites aussi bien pour la circulation que pour le stationnement.

Comment obtenir son badge ? 

Ils sont réservés aux résidents, et ayant-droits : commerçants, salariés, professionnels de santé… 

Des courriers explicatifs, accompagnés d'une fiche de liaison "Résident" et "Professionnels" ont été diffusées mi-mars toutes les boîtes aux lettres des zones sécurisées. Ces courriers sont accompagnés d'une enveloppe retour pré-adressée et pré-affranchie, qu’il vous faut renvoyer le plus tôt possible. 

Pour les professionnels, c’est l’employeur qui doit se charger des demandes

Un badge par personne

Si vous êtes plusieurs au sein d’une même famille, chaque personne de plus de 13 ans doit posséder un badge nominatif. En dessous de 13 ans, les parents doivent pouvoir présenter le livret de famille au point de contrôle. Pour les parents qui le souhaitent, il est aussi possible d’établir un badge au nom de l’enfant de moins de 13 ans, s’il est titulaire d’une carte d’identité. 

Les macarons pour les voitures

La demande de macaron qui permet de rentrer dans la zone 2 doit être faite en même temps que la demande de badge. Il est impératif que toutes les personnes qui se trouveront dans le véhicule disposent elles-mêmes d’un badge et de la pièce d’identité correspondante. 

Les commerces ouverts

L’ensemble des commerces pourront être ouverts au public. Toutefois, la fermeture de certains commerces en raison de leur proximité immédiate avec l’enceinte du sommet peut être décidée.

Des transports perturbés 

  • Gare de Biarritz : la circulation sera interrompue du vendredi 23 août au lundi 26 août
  • Lignes de bus dans Biarritz : le principe est de maintenir, même partiellement, l’ensemble des lignes
  • Aéroport de Biarritz : fermé du vendredi 23 août au lundi 26 août
  • Aéroport de Pau : trafic aérien régulier avec les vols commerciaux assuré

Un contre-sommet

Les militants altermondialistes voulaient organiser un contre-sommet à Bayonne, mais les autorités ont refusé, leur proposant, à la place, la ville de Dax. Réponse du collectif EZ-G7 : "Le G7 se passe au Pays Basque, il n'y a aucun raison que nous allions dans les Landes." Les membres dénoncent une volonté d'éloigner les contestataires. Les discussions sont encore en cours, mais il pourrait rassembler les manifestants à Hendaye, à 30 km de Biarritz. Les gilets jaunes pourraient se joindre au mouvement.

Où trouver plus d’information ?